Jean-baptiste chassignet, « mortel pense quel est dessous la couverture » , 1594

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (318 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean-Baptiste Chassignet, Le Mépris de la vie et consolation contre la mort, « Mortel pense quel est dessous la couverture » , 1594
Sonnet 125

Chassignet a enduré en tant que catholique lesviolences religieuses qui ont ensanglanté la France. Le Mépris de la vie et consolation contre la mort est son œuvre principale, empreinte d'une inquiétude toute baroque devant l'instabilité des choses dece monde. On y trouve des thèmes et des images communs à ceux de Sponde, témoignant d'une même sensibilité à vif.
Au Moyen-Age, la mort quoique effrayante, entrait dans l'ordre des volontés divinespar la promesse de communion avec Dieu qui l'accompagnait. Les choses changent à la Renaissance, avec les découvertes scientifiques qui mettent en doute les certitudes sur Dieu et avec les mésententesreligieuses qui portent atteinte à la toute puissance de l’Église catholique. Si pour les Humanistes catholiques l'homme est capable de s'élever vers Dieu, il n'en va pas de même chez les Réformés,qui désirent un christianisme débarrassé des dogmes catholiques.

I – Un sonnet didactique, voire militant
1- Sonnet / structure signifiante : le fonctionnement du sonnet
2 – Capter l’attention dulecteur

=>lui imposer un enseignement d'ordre religieux : affermir sa foi / où trouver la source de savoir et de sagesse

Transition : cette volonté d'imposer une foi aveugle ne peut que choisirdes moyens extrêmes

II – Le choix d’un sujet macabre : une Vanité littéraire
1 – La mort
2 – La décomposition comme preuve de la fragilité

=> quels moyens choisir pour imposer sa thèse ?Transition : faire la preuve de la fragilité, thème baroque par excellence, par les moyens les plus spectaculaires : il faut tout simplement persuader

III – Une esthétique du dégoût
1 –L’hypotypose
2 – L’appel aux différents sens
3 – Le jeu insistant des sonorités

CL : Spectacle ignoble, pour une leçon d’humilité ( horrifier pour persuader. Conception baroque. Ouverture possible :...
tracking img