Jean bodin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (452 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean Bodin (né en 1529 à Angers, en Maine-et-Loire - mort en 1596, à Laon, dans l'Aisne) était un jurisconsulte, un philosophe et un théoricien politique français, qui influença l'histoireintellectuelle de l'Europe par la formulation de ses théories économiques et de ses principes du « bon gouvernement ». Il est considéré comme l'initiateur du concept moderne de souveraineté. En outre, il se fitl'avocat de la tolérance religieuse dans une époque particulièrement intolérante. On cite souvent de lui l'aphorisme "Il n'est de richesses que d'hommes".

Contemporain de Michel de Montaigne etde Nostradamus, Jean Bodin est très vraisemblablement né à Angers en 1529, au sein d'une famille bourgeoise. Il était le fils d'un tailleur. Dans sa jeunesse, il reçoit une formation dans les cloîtresdes carmélites à Angers, puis à Paris, où il suit les cours de l'université et du Collège de France, s'imprégnant aussi bien de la scolastique médiévale que de l'humanisme de la Renaissance.

Aumoins à partir de 1549, il est libéré de ses vœux monacaux. Il est possible qu'il ait été impliqué dans un procès pour hérésie en 1547/1548 et qu'il ait séjourné dans la Genève calviniste : dans les deuxcas, on trouve trace de son nom, mais il pourrait s'agir d'homonymes, le nom étant des plus communs.

En revanche, il semble certain qu'il ait étudié et enseigné le droit romain à l'université deToulouse dans les années 1550. Il gagne Paris en 1561, alors que commence en France la terrible période des guerres de Religion, et y exerce comme avocat.

Il y rédige sa première œuvre importante,le « Methodus ad facilem historiarum cognitionem » (la Méthode de l'Histoire), qu'il publiera en 1566, et dont le succès nécessitera une seconde édition augmentée en 1572. Faisant référenceexplicitement à « La République » de Platon, il se propose de rechercher et de comprendre, à travers l'Histoire, les meilleures lois afin de s'en inspirer.

Jean Bodin eut la faveur d’Henri III qui le fit...
tracking img