Jean carbonnier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (493 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean Carbonnier

Jean Carbonnier:
Né le 20 avril 1908 à Libourne et mort le 28 octobre 2003 à Paris, est un juriste français, professeur de droit privé et spécialiste de droit civil[1]. Fils deFernand Carbonnier et de Dany Daniel, marié à Madeleine Hugues, il a 7 enfants[2].

Jean Carbonnier étudie le droit à l'université de Bordeaux, soutient sa thèse, intitulée Le régime matrimonial, sanature juridique sous le rapport des notions de société et d'association dans cette même université en 1932. Il passe ensuite le concours de l'agrégation de droit privé puis est nommé à l'universitéde Poitiers en 1937. Il est à noter que sa copie d'admissibilité au concours externe d'agrégation de 1937 avait pour sujet Du rôle de la jurisprudence des juridictions de l'ordre judiciaire dansl'interprétation des lois civiles et dans l'évolution du droit civil.[3
Professeur à l'université de Poitiers de 1937 à 1955, puis à celle de Panthéon-Assas jusqu'en 1976, le doyen Carbonnierest l'auteur d'un considérable Traité de droit civil qui fait toujours référence en la matière. Il a été aussi jurislateur, auteur des avant-projets de lois de réformes du droit de la famillefrançais durant plus d'une décennie (Tutelle et Administration légale, 1964 Régimes matrimoniaux, 1966 Incapables majeurs, 1968 Autorité parentale, 1970 Filiation, 1972 Divorce, 1975).[4] Contrairement à cequi est parfois indiqué et conformément à ses convictions religieuses, il ne prît pas part à la grande réforme de 1965 sur l'adoption. De culture et de religion protestantes, il a promu la sociologiejuridique comme approche complémentaire et utile à la compréhension du droit positif: A un moment, le sociologue doit prendre la place du juriste pour épuiser la réalité juridique.
JeanCarbonnier est aussi un théoricien du droit qui essaie de trouver un critère à la juridicité (ce qui distingue la morale et le droit). Pour lui, il s'agit du juge et non de la sanction. Cette...
tracking img