Jean de la fontaine, fables, introduction et chronologie par alain-marie bassy

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1597 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean de La Fontaine
Fables

Introduction et chronologie par Alain-Marie Bassy
Bibliographie et notes par Yves Le Pestipon
Collection "GF"; 781
Garnier-Flammarion, 1997
Copyright: Flammarion, 1995
ISBN 2-08-070781-7

Transcription en braille intégral: Bibliothèque Braille Romande, Genève
avril 1999

4me de couverture

Les Fables sont mensonges. La Fontaine le dit et le répète àl'envi. Mensonges. Pas seulement fiction poétique, mais duplicité, ou, comme on le dit au XVIIme siècle, "feinte". Curieux pédagogue sans doute que ce poète qui dédie ses Fables au jeune Dauphin, et qui prétend user, pour le former, de l'arme du "mensonge". Car les Fables cachent, travestissent, simulent et dissimulent à la fois. Nous en sommes avertis dès l'entrée. Il faut apprendre à les lire. Pourcela, il faut démonter leurs mécanismes et leurs codes subtils, retrouver l'architecture secrète qui les ordonne. Les Fables sont un piège, un leurre, l'envers des apparences. Il faut, pour les goûter, retourner les évidences.

Notes

Introduction

1. II, 1, Contre ceux qui ont le goût difficile.
2. Voir III, 1, Le Meunier, son Fils et l'Âne; V, 10, La Montagne qui accouche; VI, 1, Le Pâtreet le Lion; VII, À Madame de Montespan; IX, 1, Le Dépositaire infidèle; XII, À Monseigneur le Duc de Bourgogne.
3. VI, À Madame de Montespan.
4. VI, 21, La jeune Veuve.
5. VII, 4, La Fille.
6. VIII, 11, Les Deux Amis.
7. Le Mercure galant, juin 1695, p. 266.
8. Fables, Préface.
9. Clymène.
10. Les Filles de Minée.
11. Le Quinquina.
12. VI, 1, Le Pâtre et le Lion.
13. Jean Giraudoux,Les cinq tentations de La Fontaine, Paris, Grasset, 1938, IV, "La tentation littéraire".
14. IV, 12, Tribut envoyé par les animaux à Alexandre.
15. Diderot, Pensées détachées sur la peinture, Du naïf et de la flatterie.
16. VII, 17, Un Animal dans la Lune, v. 25-26 et 30-31.
17. VII, 8, Le Coche et la Mouche, v. 1-3.
18. Par exemple dans II, 1, Contre ceux qui ont le goût difficile, ou dans IX,1, Le Dépositaire infidèle.
19. On se reportera aux Notes de la présente édition pour retrouver toutes ces références intra-textuelles, et ce jeu de correspondances savamment mises en place par le fabuliste.
20. Voir, René Jasinski, La Fontaine et le premier recueil des "Fables", Paris, Nizet, 2 vol., 1966.
21. Voir, par exemple, XII, 12, Le Milan, le Roi et le Chasseur.
22. Voir la proximitéentre XI, 1, Le Lion, et XI, 2, Pour Monseigneur le duc du Maine.
23. XII, 10, L'Écrevisse et sa Fille.
24. Fables, Préface de la première édition (1668).
25. Odette de Mourgues, Ô Muse, fuyante proie... Essai sur la poésie de La Fontaine, Paris, Corti, 1962, p. 16.
26. Fables, Préface de la première édition (1668).
27. X, 13.
28. II, 1, Contre ceux qui ont le goût difficile, v. 16.
29.VIII, 9, Le Rat et l'Huître.
30. Épilogue du Livre XI, v. 14.
31. VIII, 11, Les deux Amis.
32. XII, 15, Le Corbeau, la Gazelle, la Tortue et le Rat.
33. II, 1, Contre ceux qui ont le goût difficile.
34. IX, Discours à Madame de La Sablière.
35. XII, 29, Le Juge arbitre, l'Hospitalier et le Solitaire.
36. Voir Épilogue du Livre VI:
"Il s'en va temps que je reprenne
Un peu de forces etd'haleine
Pour fournir à d'autres projets."
Voir aussi l'Épilogue du Livre XI:
"Si mon oeuvre nest pas un assez bon modèle,
J'ai du moins ouvert le chemin:
D'autres pourront y mettre une dernière main.
Favoris des neuf Soeurs, achevez l'entreprise..."
37. Par exemple, Le Renard et l'Écureuil ou Le Soleil et les Grenouilles.
38. XII, 29, Le Juge arbitre, l'Hospitalier et le Solitaire, v. 34.
39.Pour découvrir ces indices et mesurer la probabilité de cette hypothèse, on se reportera à Alain-Marie Bassy, Les Fables de La Fontaine et le labyrinthe de Versailles", Revue française d'histoire du livre, n° 12, 3me trimestre 1976, pp. 367-426.
40. On remarquera que le jardinier est, dans l'ensemble des Fables, le seul personnage auquel va, de façon constante, la sympathie du poète.
41....
tracking img