Jean de la fontaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1209 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La fable de Jean de La Fontaine "Le philosophe scythe" est la vingtième fable du livre XII paru en 1693. Dans cette fable, il met en scène la rencontre de deux personnages opposés en un court récit très animé et terminé, comme toujours, par une moralité. Il évoque une conception du bonheur en relation avec la philosophie de l’antiquité. Il n’est donc pas étonnant que Jean de La Fontaine fasseréférence au stoïcisme et à l’épicurisme.Il y oppose deux conceptions de la vie. Jean de la Fontaine, en bon épicurien, pense qu'il y a un art de goûter la vie avec modération sans tomber dans la stupidité de l'avare où l'autorité excessive d'un stoïcien qui est le philosophe Scythe qui en supprimant les passions nous fait cesser les passions .Les deux personnages se rattachent donc a plusieursréférences culturelles et philosophiques. Le philosophe est un stoïcien donc prévoyeur d'une certaine austérité et d'une certaine violence donc destructeur des plaisirs de la vie. Quant a l'épicurien qui est en autre Jean de la Fontaine, c'est un homme civil qui goûte les plaisirs de la vie. On aboutit bien à deux conceptions opposées du bonheur . Cette fable nous
livrent une réflexion contraire sur lavie et le bonheur , et elle fini sur une morale explicite .

La Fontaine nous expose, à un récit allégorique , une rencontre dans un univers fantastique entre deux personnages qui s’opposent de par leur caractère et leur façon d’interpréter le bonheur et le sens de la vie.
Il semble incarner la sérénité et le calme comme le montre le vers 6 « satisfait et tranquille » et il est mis au mêmeniveau que la royauté et les divinités, sous entendu au vers 5 « homme égalant les Rois, homme approchant des Dieux ». Cette hyperbole de ce qu’il est réellement, est un simple sage paisible et solitaire,et a pour but de montrer que la simplicité du bonheur, qu’il symbolise également est finalement la meilleure des choses « son bonheur consistait aux beautés d’un jardin » au vers 7.
Son discoursapparaît comme une méthaphore et a une visée morale sur la société des hommes, ce qui renforce l’idée d’allégorie. Par exemple «de ses arbres à fruit retranchait l’inutile » au vers 9. Il établit une comparaison entre les branches inutiles de l’arbre, et tout le futile de l’humanité. Le Fontaine laisse donc sous-entendre par là qu’il est nécessaire d’éliminer tout le superflu sur Terre . Enfinl’univers dans lequel se rencontrent l'épicurien et le stoïcien , est fantastique et "reculé" de notre monde. Le lieu n’est pas défini : « et vit en certains lieux » (vers 3) ce qui apporte un caractère fictif à l’action. Le sage, lui, vivant dans ce lieu est décalé des hommes car dans la fable, il est pratiquement au même rang que les "divinités" : « approchant des Dieux » (vers 5).
Ce recit allégoriqueoppose donc deux personnages par leur nature et caractère mais également grâce aux jeux d’oppositions du narrateur.

Les deux personnages sont de natures opposées, en premier lieu leur appartenance géographique est contraire. Le philosophe vient de la Scythie (vers 1) qui est pays austère et rude contrairement au sage originaire de la Grèce (vers 3), qui est la cité de la lumière et leberceau des dieux . De plus le sage grec ôte le superficiel de la nature en « ébranchant, émondant, ôtant ceci, cela » (vers 10) et il fait preuve de discernement tandis que le philosophe scythe, lui, se contente de tout détruire de ce que la vie comporte comme plaisirs. L’hyperbole « un universel abatis » montre ici cette idée de destruction ainsi que « tout languit et tout meurt » (vers 29). Ilss’opposent sur leur vision du bonheur, le sage trouve avant tout que la simplicité est la meilleure des choses : « son bonheur consistait aux beautés d’un jardin » (vers 7) alors que le philosophe ne le comprend pas et le questionne d'une" façon négative" sur ses propos et agissements : « pourquoi cette ruine […] » (vers 14).
L’opposition de La Fontaine et du Phylosophe est mise en valeur...
tracking img