Jean de la fontaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (367 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean de La Fontaine
Est un poète français de la période classique née le 8 juillet 1621 à Château-Thierry et mort le 13 avril 1695 à Paris.
En 1642 il commence des études de droit et commence àfréquenter les chevaliers de la table ronde, où il rencontre Pellion, François Charpentier, Tallemant des Réaux et Antoine de Rambouillet de La Sablière. Il obtient par la suite un diplôme d’avocat auparlement de Paris en 1649.
Il commence par la suite une carrière de poète avec la publication d’un premier texte adaptée de Térence, L’Eunuque en 1654 qui passe inaperçu. En 1658 il entre au servicede Fouquet, surintendant des finances, à qui il dédie le poème Adonis tiré d’Ovide et commence un texte à la gloire de son patron, le songe de vaux, qui restera inachevé à cause de l’arrestation deFouquet sur ordre de Louis XIV. Il passe donc au service de la duchesse de bouillon et de la duchesse d’Orléans en 1664. Au même moment La fontaine fais une entrée qui ne passe pas inaperçu dans lalittérature avec son premier conte, tiré de L’Arioste, Joconde. La réécriture crée des querelles littéraires sur la liberté dont peut disposer le conteur par rapport à son modèle. Après ça, Jean de lafontaine crée deux recueils de contes et nouvelles qui se succèdent, l’un en 1665 et l’autre en 1666. Il participe également au recueil de poésies chrétiennes et diverses édité en 1670 et publie par lasuite en 1671 un troisième recueil de contes et nouvelles en vers, et un recueil bigarré contenant des contes, des fables, des poèmes de l’époque de Fouquet, sous le titre de Fable nouvelles et autrespoésies. Une série de fables est publiée entre 1689 et 1692, qui est rassemblée ensuite avec des inédites et celles de 1685, dans un ultime recueil, notre dédié au duc de Bourgogne.

La Fontaine tombegravement malade de la tuberculose fin 1692 et meurt le 13 avril 1695. Il est inhumé au cimentière des Saints-Innocents et sa dépouille sera ensuite transférée en 1817 avec celle de Molière au...
tracking img