Jean de la fontaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (363 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean de La Fontaine est baptisé le 8 juillet 1621 à Château-Thierry. Son acte de baptême est conservé dans sa maison natale, salle XVIIème siècle. Son père, Charles, né en 1594, a le titre deconseiller du roi et maître des eaux et forêts du duché de Château-Thierry. Sa mère, Françoise Pidoux, née en 1582, est d'origineLa Fontaine, âgé de 20 ans, a été reçu pour les exercices de piété de nosconfrères" . N'étant pas fait pour les études religieuses, il quitte l'Oratoire 18 mois plus tard . Plus tard, il s'en souviendra ainsi : "Desmares s'amusait à lire son Saint-Augustin, et moi, monAstrée". poitevine, veuve d'un premier mari, Louis de Jouy, négociant à Coulommiers.
Entre 1645 et 1647, Jean de La Fontaine est à Paris où il étudie le droit avec Maucroix et Antoine Furetière. A ce moment,il fréquente une société d'amis jeunes et lettrés avec Tallemant des Réaux, Paul Pellisson , Patru, Antoine Rambouillet de La Sablière . Cette libre académie de jeunes "palatins" se nomme la "Tableronde".
En 1647, poussé par son père, La Fontaine épouse Marie Héricart baptisée le 26 avril 1633, à la Ferte-Milon : Le contrat de mariage est signé dans cette bourgade proche de Château-Thierry le10 novembre 1647, chez le notaire Thierry François. La date et le lieu du mariage ne sont pas connus. Marie Héricart est la fille de Louis Héricart, lieutenant civil et criminel du baillage de LaFerté-Milon, et d'Agnès Petit. Jean a 26 ans, Marie un peu plus de 14...C'est une bien jeune femme pour pouvoir être responsable d'un ménage et pour exercer une influence sérieuse sur son mari.
En 1692, LaFontaine tombe gravement malade et son confesseur l'Abbé Pouget, qui admire en lui un homme" fort ingénu, fort simple", obtient une abjuration publique de ses contes "infâmes" Il lui fait déchirer sadernière œuvre à peine terminée, une comédie. Le 13 avril 1695 : La Fontaine meurt chez les d'Hervart, rue Plâtrière. Il est inhumé au cimetière des Saints-Innocents. Le registre paroissial de...
tracking img