Jean-paul sartre – huis clos

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2296 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean-Paul Sartre – HUIS CLOS
1. Résumé
Trois personnages se retrouvent à leur mort dans une même pièce. Il s'agit de Garcin , d’Inès et d’Estelle, qui ne se connaissent pas, viennent de milieux très différents, ne partagent ni les mêmes convictions ni les mêmes goûts. Jean-Paul Sartre nous décrit ici « son Enfer » avec brio : « l'Enfer, c'est les autres ». Cette phrase, qui a valu à Sartreles pires accusations, explique seulement que la vie « se ressent, se perçoit » à travers les autres ; rien ne vaut les individus qui nous font prendre conscience de nous-mêmes, de la triste réalité humaine, mais qui restent nécessaires pour se réaliser. Les trois protagonistes se débattent sans cesse pour échapper à leurs situations mais l'Enfer finit par reprendre le dessus. Cette pièce dethéâtre est en un acte composé de cinq scènes, dont la dernière est hypertrophiée.
Scène I
Garcin entre accompagné dans un salon, style Second Empire. Garcin demande au garçon d'étage où sont les machines de torture, il n'y en a pas, mais le garçon d'étage prétend que tous ses "clients" sont pareils : ils veulent tous les pals et leurs objets de toilette. Garcin prétend ne pas avoir peur. Le garçon s'enva.
Cette scène d'exposition étonne car elle ne répond à aucune des questions du spectateur. Les personnages semblent tout au long de la scène connaître des détails nécessaires à sa compréhension.
Scène II
Garcin se retrouve seul et appelle vainement le garçon.
Scène III
Inès entre. Confuse, elle demande à Garcin où est Florence. Garcin lui explique qu'il ne connaît pas Florence et qu'ilssont "logés à la même enseigne". Inès prend Garcin pour son bourreau[1]. Celui-ci sursaute, rit, puis nie cette accusation et tente un dialogue et des règles de vie comme la politesse. Réponses froides et brutales d'Inès.
Scène IV
Estelle entre et se fait expliquer la situation par Garcin, même si elle ne fait pas face à la réalité et préfère s'inquiéter de la couleur des canapés.
Scène VEstelle prétend être morte d'une pneumonie et ignore la raison de sa présence en enfer. Elle s'interroge par ailleurs quant à la raison pour laquelle les trois personnages ont été réunis. Si Garcin pense à cet égard qu'il n'y a d'autre explication que le hasard, Inès déclare que chacun deviendra, par la suite, un bourreau pour les autres et les forcera à avouer les crimes qu'ils ont commis. Garcin, nepouvant admettre une telle hypothèse, préfère s'isoler en espérant ainsi que chacun pourra épargner les autres, mais en vain. En effet, il entend, bien qu'il se bouche les oreilles, une discussion entre les deux femmes. Il décide alors de se dévoiler et il explique qu'il a torturé sa femme, mais ne parle pas de sa désertion. Ensuite, c'est Inès qui explique qu'elle est lesbienne et elle se définitelle-même comme méchante car elle a besoin de la souffrance des autres. En fin de compte, Estelle avoue à contrecœur qu'elle avait un amant avec qui elle a eu une enfant et qu'elle l'a tuée et laissé son amant se suicider afin de ne pas faire éclater de scandale. Estelle cherche du réconfort dans les bras de Garcin, mais ce dernier veut de la confiance. Le couple n'existera jamais à cause d'Inèsqui n'arrête pas de les juger. Estelle essayera d'assassiner Inès mais ils sont déjà morts. Ils seront ensemble - à huis clos - pour l'éternité à se disputer.
2. Les personnages
Inès Serrano
De première apparence, Inès semble être impolie et peu aimable. Elle répond sèchement aux questions de Garcin car il la gêne. Comme elle se sent supérieure, on a l’impression qu’elle est arrogante.Contrairement aux autres, elle ne se fait pas d’illusions sur l'endroit où elle se trouve et admet qu’elle a peur. Elle vivait dans un appartement avec la femme de son défunt cousin et était employée des Postes. Inès se caractérise comme une femme damnée et méchante. Elle est lesbienne et a eu une liaison avec Florence, la femme de son cousin. Elle a peu à peu détourné Florence de son époux qui...
tracking img