Jean paul sartre l'imaginaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2032 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean Paul Sartre – L’imaginaire
1) Références
Baruch Spinoza (1632-1677) : philosophe hollandais
Spinoza rejette un Dieu personnel et transcendant le monde; il identifie Dieu à la Nature, achevant ainsi la philosophie stoïcienne, et considère que le salut de l'homme consiste à se saisir clairement dans sa relation à cette Nature divine. La sagesse est connaissance et amour intellectuel duvrai Dieu.

Les concepts fondamentaux de la philosophie de Spinoza sont les suivants :
* le concept de Dieu conçu comme un être absolument infini, c'est-à-dire une substance constituée par une infinité d'attributs. En dehors de Dieu, aucune substance ne peut être donnée ni être conçue. Chaque attribut exprime une essence éternelle et infinie. Dieu est synonyme de la Nature. Deus sive natura :« Dieu, ou la Nature »;
* la substance : ce qui est en soi et est conçu par soi, c'est-à-dire ce dont le concept n'a pas besoin d'une autre chose, duquel il doive être formé ;
* l'attribut : ce que l'entendement perçoit d'une substance comme constituant son essence:
* le mode : l'affection d'une substance, autrement dit ce qui est dans une autre chose, par le moyen de laquelle il est aussi conçu(ex. : le corps de l'homme est un mode de l'Etendue, attribut de Dieu) ;
* l'affection : c'est la modification d'un être par laquelle il agit (il affecte un autre être) ou subit (il est affecté) ;
* le désir, effort conscient de l'âme et du corps pour persévérer dans leur être;
* le conatus (du latin conari, entreprendre, d'où conatus, effort) qui désigne l'effort par lequel chaque chose, pourautant qu'il est en elle, s'efforce de persévérer dans son être;
* la raison : mode de connaissance 1 constitué d'un système d'idées adéquates (c'est-à-dire claires et distinctes) des choses ainsi que de notions communes (c'est-à-dire de notions comme l'étendue, par exemple, qui est commune à un corps et à tous les corps), système par lequel nous formons les raisonnements (c'est-à-dire de nouveauxrapports entre les choses).

Locke (1632-1704) : philosophe anglais
John Locke est un des grands représentants de l'empirisme anglais. Il est l'héritier de Francis Bacon (1561-1626). Comme Bacon, Locke pense que l'observation joue un rôle majeur dans l'acquisition des connaissances. Il combat la théorie des idées innées de Descartes et affirme que l'esprit est une table rase (tabula rasa, tablede cire vierge sur laquelle on écrivait). 
C'est l'expérience, qui s'appuie sur la sensation et la réflexion, qui inscrit dans l'esprit des connaissances :
"Supposons donc qu'au commencement, l'âme est ce qu'on appelle une Table rase, vide de tout caractères, sans aucune idée, quelle qu'elle soit. Comment vient-elle à recevoir des idées ? (...) A cela je réponds en un mot, de l'Expérience."Essai philosophique concernant l'Entendement humain.
La sensation est l'action physique du monde extérieur sur nos sens, source des idées simples.
La réflexion est la perception interne des opérations de notre âme sur les idées simples qu'elle a reçues des sens. Ces opérations produisent des idées complexes.
Condillac (1715-1780) : philosophe français
S'inspirant de Locke et s'opposant à Descartes,Condillac est le fondateur du sensualisme. Le sensualisme est un empirisme radical qui fait de la sensation, avec le concours du langage, l'unique origine de toutes les connaissances et de toutes les facultés. "Autant nos sensations peuvent s'étendre, autant la sphère de nos connaissances peut s'étendre : au-delà toute découverte nous est interdite."
Dans son Traité des sensations, Condillacimagine une statue dépourvue de toute sensation mais "organisée à l'intérieur comme nous et animée d'un esprit privé de toute espèce d'idées". Les différents sens lui sont attribués progressivement, l'un après l'autre, et Condillac reconstitue par cette expérience imaginaire la genèse des opérations de l'esprit et des savoirs.
Les analyses de Condillac sur la sensation sont représentatives de la...
tracking img