Jean pierre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (398 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I- La crise de la monarchie absolue (révolte du Tiers-Etat).
a) Remise en cause de la monarchie absolue de droit divin.
- parler (sans entrer dans les détails) des Lumières comme Diderot, Voltaire,Montesquieu, Rousseau qui ont dénoncé l'absolutisme, revendiqué la séparation des pouvoirs et aussi réclamé le respect des libertés individuelles. Dans cette première sous-partie, tu peux parlerégalement de leur œuvre L'Encyclopédie qui a été lue principalement par des bourgeois (Tiers-Etat). Mais il y aussi les modèles anglo-saxons.
b) causes:
- louis XVI gouverne en monarque absolu et demandeplus d'impôts
- le peuple souffre et veut être entendu

- les députés du T-E veulent un vote par tête pour avoir la majorité
c) faits:
-17 juin 1789, députés du TE se proclament AssembléeNationale et prêtent serment du jeu de paume
- 9 juillet l’Assemblée Nationale devient constituante
d) conséquences:
- pouvoir du roi diminue
- fin de la monarchie absolu
- révolution politique etjuridique: levé du peuple contre le roi; prise de la bastille

II- Vers un nouveau régime.
a) Fin de la monarchie absolue et échec d'une monarchie constitutionnelle.
- Le tiers-état déçu parl'ouverture des Etats généraux, se proclame Assemblée Nationale, puis après le "Serment du jeu de Paumes", Assemblée Nationale Constituante (cela revient à affirmer la reconnaissance de la Nation)
- renvoi deNecker et prise de la Bastille (parle un peu du rôle de Camille Desmoulins, cela fait toujours plaisir dans les copies mais n'en parle pas trop, juste une à deux lignes c'est tout)
- la révoltes'étend jusqu'en Province ("Grande Peur" été 1789)
- Abolition des privilèges 4 août 1789. 26 août DDHC.
- séparation des pouvoirs
- monarchie constitutionnelle en 1791 (suffrage censitaire)
- fuite duroi, arrestation et emprisonnement.
b) Expérience républicaine.
- 22 septembre 1792, proclamation de la république
- opposition entre Girondins et Montagnards
- nouvelles réformes: le royaume...
tracking img