Jean racine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (288 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean Racine

Né en 1639 à la Ferté-Millon, Racine perd ses parents dès ses trois ans. Il étudie avec les jansénistes (personne qui fond preuve d’une rigueur excessives dansleurs idées) le grec, le latin... et après un an de philosophie au collège de Harcourt, s'installe à Paris. On l'introduit dans les cercles aristocratiques et littéraires.Grâce à son excellente connaissance du grec, il lit les auteurs tragiques comme Euripide (poète tragique grec (-480/-406). Et à dix-neuf ans écrit sa première tragédie :Amasie, refusée par la troupe du Marais.

Dix ans de succès au théâtre
Andromaque (écrite en 1667) marque un tournant dans la carrière de Racine. Avec cette tragédie Racinedevient très apprécié de la Cour et écrit des pièces inspirées de l'histoire (Britannicus en 1669, Bérénice, 1670), de la mythologie (Iphigénie, 1674, Phèdre en 1677), de l'orient(Bazazet en 1672), ainsi la Cour le consacre comme maître de la tragédie classique.

Recherche d'une vie moins décousue :
Après dix ans de succès, Racine abandonne alorsle théâtre pour se consacrer à sa charge d'historiographe du roi, (charge constituant à élaborer une histoire officielle des événements contemporains), qu'il partage avecBoileau. S'il avait vécu jusqu'alors de nombreuses aventures avec des actrices, le dramaturge décide alors de vivre une existence moins décousue ; il se marie avec une richebourgeoise parisienne, Catherine de Romanet, et se consacrent à leurs sept enfants. Racine mourut le 21 avril 1699 à l’âge de 60 ans.

Anecdote :
Dès 1679, impliqué dans "l'affaire des poisons ", Racine, se rapproche de Mme de Maintenon, la nouvelle favorite du roi, pour qui il écrit deux tragédies chrétiennes : Esther (1689) et Athalie (1691).
tracking img