Jean racine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1016 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Né le 22 décembre 1639, Jean Racine était le fils d'un greffier de la Ferté-Millon. En 1641, après le décès de leurs parents, Jean et sa sœur sont recueillis par sa grand-mère paternelle. Cette dernière confia son éducation aux Petites Écoles du monastère de Port-Royal, elles proposaient l'étude du grec et du français, quand les autres établissements, notamment ceux des jésuites, enseignait lelatin à leurs élèves. Il reçoit une solide éducation littéraire marquée par le jansénisme. Racine en garda une solide culture classique, et une bonne connaissance des tragiques grecs (Eschyle, Sophocle, et surtout Euripide), qui furent pour son théâtre des modèles et des sources d'inspiration.
Après avoir vainement tenté d'entrer dans la carrière ecclésiastique il vint s'établir à Paris. Il écritune Ode sur la convalescence du roi (1663) afin de s'attirer les faveurs de Louis XIV, il reçoit alors une pension du roi. En 1664, il est introduit à la cour, grâce à un poème à l'éloge de Louis XIV. Il fait enfin jouer l'une de ses pièces par Molière, la Thébaïde, la même année. En 1665, il fait jouer Alexandre le Grand qui est son premier succès. La pièce plaît notamment au roi, car elle est àson honneur et lui vaut le soutien du jeune monarque. Elle est retirée à Molière pour être jouée par une troupe de comédiens plus prestigieux, à l'Hôtel de Bourgogne[3]. C'est cette affaire qui entraîne une brouille définitive entre Molière et Racine
Racine publie deux pamphlets (littérature de combat) contre Port Royal et ses anciens maîtres qui désapprouvent fortement sa carrière théâtrale Deplus, en 1666, Racine est attaqué sur ses mœurs et son théâtre par Pierre Nicole (un de ses anciens maitres) , il se brouille avec Port Royal et les jansénistes La vision du monde qui se dégage de ses pièces n'en porte pas moins la marque de l'enseignement janséniste, et de sa conception pessimiste de l'Homme, soumis à la grâce divine et prisonnier d'un destin qui le dépasse.
En 1667, il affirmesa maîtrise avec Andromaque, dont le rôle-titre est tenue par Mlle Du Parc, avec qui il entretient une liaison orageuse, et qui meurt peu de temps après. C'est pendant les dix années qui suivirent cette pièces de théâtre que Racine écrivit les pièces que l'on considère comme ses chefs-d'œuvre. Les Plaideurs (1668), son unique comédie, puis Britannicus (1669), Bérénice (1670), Bajazet (1672),Mithridate (1673), Iphigénie (1674)
Il se forgea ainsi une réputation d'immense auteur tragique et est élu à l'Académie française en 1673. Il devient également trésorier de France ce qui lui assure un revenu. Il est nommé historiographe du roi (charge très honorifique et très lucrative). Mais, à l'automne 1677, la carrière de Racine prit un tournant radical: sa dernière pièce, Phèdre, malgré sonsuccès immense, fut attaquée par ses ennemis qui dénoncèrent le caractère scandaleux de son intrigue. Racine décide de se ranger et épouse en 1677 Catherine de Romanet, qui lui donnera sept enfants. Il s'agissait d'un mariage d'intérêt. il se réconcilia avec les jansénistes et ecrit Abrégé de l'Histoire de Port-Royal. Il se met à mener une vie de retraite et de piété, consacrant ses talents à sonnouvel emploi. En 1690, Il reçoit la charge de gentilhomme ordinaire de la chambre du Roi, ce qui lui donne ainsi un rang important à la cour.
Racine revint au théâtre en écrivant encore deux tragédies bibliques à la demande de Madame de Maintenon. En 1696, il est nommé conseiller-secrétaire du roi, auquel il fait très souvent la lecture C'est la consécration d'une carrière exceptionnelle . Racinemeurt à Paris le 21 avril 1699[5], à l'âge de cinquante-neuf ans, des suites d'un abcès ou d'une tumeur au foie. Louis XIV accéda à la demande qu'il avait formulé d'être inhumé à Port-Royal, auprès de la tombe de son ancien maître Jean Hamon.

Phèdre est la fille de Minos, roi de Crète, et de Pasiphaé. Elle épouse Thésée, roi d'Athènes Elle a avec lui deux fils, Démophon et Acamas. Tombée...
tracking img