Jeanne favret saada, les mots, la mort, les sorts

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (722 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jeanne Favret-Saada, Les mots, la mort, les sorts

Le texte soumis à notre étude est un extrait de l'ouvrage Les mots, la mort, les sorts de J. Favret-Saada publié en 1977, lui même composé detrois sous-chapitres : L'image inversée du savant, Une parole qui insiste, Quand la parole c'est la guerre. Anthropologue non-évolutionniste, J. Favret-Saada a travaillé plusieurs années sur lasorcellerie dans les bocages normands en s'opposant aux approches folkloristes et aux concepts évolutionnistes. Nous verrons alors quelle est sa démarche pour s'attaquer à ces conceptions anthropologistes duXIXe, et finalement l'apport à l'anthropologie que constitue cet extrait, sinon son ouvrage.

Les folkloristes étaient des anthropologues qui étudièrent les « traditions populaires », car depuisle XVIIIe, il y avait un intérêt pour les pratiques paysannes et « reculées ». Cette approche est évolutionniste, car elle induit que les sociétés occidentales urbaines étaient l'aboutissement d'unemodernité, reposant sur le rationnel et la science. Considérer les traditions paysannes comme reculées, ou folkloriques signifie donc que ces dernières reposent sur des structures socialesmétaphysiques et peu développées. C'est l'idée que les organisations sociales suivent une évolution qui converge vers le même aboutissement : des sociétés primitives aux sociétés occidentales, dans l'optiqued'une évolution historique linéaire et pyramidale.

Ainsi, J.Favret-Saada commence son enquête par une étude bibliographique sur le sujet de la sorcellerie dans les bocages normands, remplie d'écritsde folkloristes, de journalistes et de psychiatres. L'analyse de ces documents renvoie la sorcellerie des paysans à des pratiques d'un autre âge, ces derniers décrits comme isolés et crédules, naïfset arriérés. Loin de se demander ce que cette société veut mettre en forme ou ce que ces pratiques cachent ou signifient, les folkloristes ont développé des concepts basés sur une anthropologie...
tracking img