Jeanne d'arc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1401 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
2. Une pauvre bergère
Mythe armagnac paru en 1429, selon lequel Jeanne d’Arc serait une bergère. Les juges l’ont qualifiée de bergère car plus pratique pour faire douter de sa raison. Vie pastorale serait un état en marge potentiellement dangereuxqui se caractérise par la pauvreté et l’isolement.
Jeanne fut dite bergère pour des raisons symboliques : dans la Bible, Dieu choisit ses prophètesparmi les bergers ; Abel, Amos, David. Roi serait l’homologue de Jeanne : gardien du peuple ; sous leur double conduite, le troupeau échappera aux loups anglais. , il trouvera victoire et salut par l’union paradoxale de la pauvreté de l’une et de la puissance de l’autre.
 image pastorale.
 Bergère parce prophétesse et pauvre, qui sont les élus de Dieu.

Jeanne d’Arc était-elle pauvre ou riche?
Dans son village, ne fait pas partie des pauvres parents qui sont des laboureurs aisés : paysan qui possède maison, charrue, bœufs, animaux, quelques hectares de terre qu’il cultive en famille.
 élite économique et politique du village
Village de frontière : soutient au dauphin contre les Bourguignons.
Jeanne reçoit une éducation poussée ; prières, souci des pauvres, bonnes manières,comment tenir une maison.
Honneur très important pour la famille ; ses frères vont l’accompagner partout pour assurer sa bonne réputation.
Histoire de Jeanne est aussi une histoire d’ascension sociale fréquente des milieux dont ses parents n’avaient pas rêvé. Selon les juges de Rouen, aurait visé à la fois la gloire sur e champs de bataille et la réussite temporelle. S’élever au-dessus de sacondition ?
 Fille d’une famille villageoise aisée, comme tant d’autres.

3. Fille cachée du roi ?
Mythe du début du XIXe, dépourvu de tout fondement médiéval. => substituer au merveilleux chrétien celui des contes de fées.
1805 : Pierre Caze écrit une pièce de théâtre sur ce thème : Jeanne serait la demi-sœur de Charles VII, serait la fille de la reine Isabeau (épouse de Charles VI et mère eCharles VII) et du duc Louis d’Orléans.
Epoque médiévale connaît la légende de l’enfant échangé à la naissance.
( la suite me semble totalement inutile, j’y reviendrais si on a le temps)

4. Mandatée par Dieu ?
Armagnacs : ont cru que Jeanne était une vrai prophétesse, Bourguignons ont cru qu’il s’agissait d’une fausse.
Pourquoi Charles VII, qui en 1429 avait beaucoup de raison de seméfier, accepta-t-il de donner une chance à une petite paysanne illettrée et venue d’une lointaine frontière ?
 roi de France accueillaient traditionnellement les messagers de Dieu
 Croyance en un Dieu qui enverrait des émissaires pour sauver des hommes
 Entre 1350 et 1450, conjugaison d’une crise économique, de la peste, défaites contre l’Angleterre et schisme au sein de l’église.
 Sorte dedécadence, incapacité des nobles, prélats, rois, pour aider le peuple.
 Multiplication des prophètes en Europe, plus tardif en France.
 Rois de France qui disposent déjà d’une sacralité suffisante, pas besoin de prophètes. Apparition d’une prophétesse à la fin du 13e siècle, béguines du Nord de la France.
 Règne de Charles V, héberge une prophétesse à temps plein, Guillemette de LaRochelle.
 Génération de Jeanne, seconde vague de prophètes liée aux défaites du traité de Troyes. Plusieurs prophètes se pressent autour de la royauté menacée. Tous appellent à une réforme morale (reflux du péché qui permettrait la victoire)
 J. lutte contre le blasphème, chasse les filles publiques de l’armée
 Style des messages des prophètes est toujours le même : mêle promesse devictoire/lignée ou menaces si le prince n’écoute pas.
 Message doit être un secret : seul le roi et le prophète doivent connaître la teneur exacte des mots divins.
La prophétie est toujours portée par ceux qui sont exclus du pouvoir ; exclusion par l’âge (prophètes très jeunes ou très âgés), exclusion par le sexe, le milieu social (bcp de bergers, paysans, ermites)
 Viennent souvent des périphéries...
tracking img