Jesaispas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (532 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chap. V
1.
2.
3. Privatisation et globalisation de la violence
3.1 Al Qaida : un réseau transnational
- des objectifs globaux
- une structure en réseau : la base affaiblie et les branches
-internet
C’est une organisation violente et transnationale car il se déploie dans plusieurs pays. Il a des objectifs globaux et ces cibles sont éparpillées dans le monde. Cible : contestation d’unordre international sous domination américaine. Dénonciation des régimes de la péninsule arabique qui sont soutenus par les Etats unis. Combat entre les ennemies proches qui sont accusés par Al Qaidad’avoir trahis l’islam et d’avoir fait alliance avec les Etats unis. Dénonciation des Etats unis, des régimes comme ceux de l’Arabie saoudite et l’Egypte. Attentats le 21 septembre 2001 contre les Etatsunis. Ces objectifs concernent la dénonciation d’un système. Al Qaida a été fondé par Ben Laden en 1988 au Pakistan. La formation d’Al Qaida s’inscrit dans le djihad. En décembre 2001, les proches duréseau sont à Bora Bora et leur anéantissement aurait été possible mais les américains refusent d’envoyer leurs troupes au sol. Ben Laden se retire au Pakistan. La base se situe au Pakistan et enAfghanistan. Ils sont présents en Afghanistan et au Yémen. Les attentats du 11 septembre ont été dénoncés par les autorités arabiques. Le réseau reste contesté. En Janvier 2009, les 2 réseaux fusionnent pourdonner Al Qaida péninsule arabique. Création du GIA groupe islamique armé. C’est un acteur de la guerre civile algérienne qui se transforme en GSPC en 1998. Il devient Acmite en 2007.
Internet estimportant pour tenter de coordonner les actions entre la base et Al Qaida, ils peuvent diffuser la version de l’islam. Façon d’entretenir un réseau militant et des ressources importantes. Al Qaida aune structure lâche. Entités fluides
3.2 Le 11 septembre 2001 et la lutte contre le terrorisme
* Les ambiguïtés de la nation de « terrorisme »
Pendant la révolution française la terreur =...
tracking img