Jeunes et internet en 2010

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5100 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les jeunes et Internet : De quoI avons-nous peur ?
synthèse de l’étude réalisée par Élodie KreDens et Barbara Fontar, auprès de 1000 enfants et adolescents.

un projet mené par Fréquence écoles www.frequence-ecoles.org avec le soutien de la Fondation pour l’enfance

2/16

Étude sur les usages d’internet par les jeunes - Mars 2010

ÉditO
Aujourd’hui, médiatiquement, les jeunes et leweb forment un couple infernal. À la télé, à la radio, au journal télévisé comme dans les magazines d’investigation, on nous présente un web sombre, propice aux mauvaises rencontres où les adolescents, jeunes addicts crédules, errent sans fin. Afin de protéger les jeunes des dangers du Net, les messages de prévention s’appuient sur ces mêmes représentations. Conséquence : souvent la préventions’adapte mal à la réalité des risques auxquels les jeunes sont vraiment confrontés. Loin de ces représentations, l’enquête menée auprès de 1000 enfants et adolescents par Elodie Kredens et Barbara Fontar vient apporter un nouvel éclairage sur ces pratiques d’Internet. La méthode ? S’attaquer aux idées reçues en se nourrissant d’entretiens individuels pour se détacher de l’influence des amis, descamarades, de l’effet de groupe. Se rendre au domicile des enfants et des adolescents afin de découvrir leurs modes de navigation, leurs « favoris », leurs « historiques » et discuter avec leurs parents.

Ce travail de recherche permet de redéfinir aujourd’hui les enjeux d’un encadrement éducatif adapté. Car oui, face aux images violentes ou pornographiques rencontrées sur le Net, les jeunes se sententdémunis. Plus encore, ils formulent un manque de sécurité sur le web ; une appréhension des virus, du piratage et disent être régulièrement confrontés à ces attaques. Pour Fréquence écoles, le défi est de taille. Il faut lutter contre ce qui entrave la pratique des enfants et des adolescents. Il faut réconcilier les générations dans leur usage de ces nouvelles technologies. Il faut parfoisconsidérer que ces jeunes, tout « digital natives » qu’ils sont, manquent de technicité et de compréhension face à l’incroyable potentiel du web. Internet mérite de la compétence et c’est ce à quoi doit contribuer aujourd’hui l’éducation au multimédia. Vous trouverez, dans cette synthèse, nous l’espérons, des réponses aux questions que vous vous êtes peutêtre posées. Le rapport complet est à votredisposition sur le site Internet de l’association d’éducation aux médias Fréquence écoles, rubrique RECHERCHE. Dorie Bruyas / Pauline Reboul Co-directrices de Fréquence écoles

Étude sur les usages d’internet par les jeunes - Mars 2010

3/16

COntexte

la Fin de la tÉlÉVisiOn ?
Retenons que quelle que soit la date d’arrivée d’Internet au domicile, il concurrence la télévision de façondifférente selon l’âge : les plus jeunes privilégient la télévision et les lycéens Internet ; entre les deux se trouvent les collégiens qui consomment autant l’un que l’autre. Pour autant la télévision n’a pas dit son dernier mot : elle est citée par 63% des enfants et des adolescents comme l’un des moyens d’information principaux en matière de sensibilisation aux risques liés à Internet. Plus encore, latélévision forge une partie des représentations que les parents ont du Net et plus particulièrement leurs inquiétudes concernant les potentiels dangers. La mauvaise rencontre les préoccupe en priorité, rejoignant en ce sens les messages de prévention des risques sur Internet diffusés à la télévision ou les faits divers relatés.

internet : une rÉVOlutiOn ?
Internet ne révolutionne pas lesactivités privilégiées des jeunes : les enfants jouent, les adolescents écoutent de la musique, passent beaucoup de leur temps libre en compagnie de leurs copains et copines, etc. Il permet, à l’instar d’autres supports, de les assouvir, certainement plus aisément. En effet, sur le Net, 9 jeunes sur 10 regardent des clips, des films et écoutent de la musique. 8 jeunes sur 10 jouent en ligne. 3...
tracking img