Jeunesse et avenir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3077 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
En raison des effets dû à la crise économique que connait en globalité les pays du monde entier, l'économie a du mal à redémarrer pour la France ce qui génère des questionnements que pourraient se poser la jeunesse d'aujourd'hui par rapport à son avenir. « La jeunesse d'aujourd'hui n'est pas heureuse, elle est inquiète pour son avenir », déclare le professeur René REMOND.
Bien qu'il soitcertains que cette jeunesse a des raisons de s'inquiéter pour son avenir dans un contexte économique déplorable, elle devra néanmoins être prêt afin de faire face aux difficultés qu'engendrent cette crise. Nous allons nous demander dans quelle mesure la situation de cette jeunesse est inquiétante et de l'effort d'adaptation qu'elle doit impérativement accepter afin de faire face à la crise.
Tout aulong de notre réflexion nous allons voir dans un premier temps des raisons qui permettent à cette jeunesse de justifier son inquiétude. Puis nous apporterons à cette réflexion un point de vue, une fois que nous aurons vu qu'en dépit de ses raisons, elle doit malgré tout s'adapter et trouver des solutions pour confronter la crise.

Tout d'abord, l'idée que nous pouvons mettre en évidence est quesi nous pouvons parler d'inquiétude pour l'avenir de la jeunesse, c'est parce qu'elle se révèle victime de la crise économique.
La France depuis 1981 jusqu'à 2005 ne cesse de s'endetter. Elle est en effet passer de 23% à 67% des dettes du PIB. Or dans un contexte d'endettement qui ne cesse d'augmenter, la France doit par conséquent trouver des solutions afin de l'arrêter. Or l'endettemententraine progressivement une réduction du financement des services publics et prestations sociales et on se trouve aujourd'hui avec des nouvelles réformes telle que celle sur la retraite prolongé à 62 ans. Ceci a pour conséquence le mécontentement de la jeunesse. Elle a peur que le marché du travail devienne d'autant plus bouché qu'il ne l'est déjà. En effet si les retraites sont prolongées, il n'y aque peu de place pour la jeunesse demandeuse d'emploi. Le marché de l'emploi en France est un citron compressé, il n'y a en globalité plus de travail à disposition pour les jeunes. Par ailleurs, à côté du problème de l'emploi, les jeunes d'aujourd'hui n'adhèrent en globalité pas à cette réforme, car ils ne comprennent pas forcément que cette réforme est nécessaire afin de faire décroitreprogressivement les dettes du pays. Ils préfèrent mettre en cause la question de l'espérance de vie et de la retraite. En effet selon certains, l'espérance de vie des français n'est pas assez étendu pour atteindre les retraites, et se sentent ainsi dans la peau d'une personne que le gouvernement tente implicitement d'escroquer.
D'autre part ce qu'il faut noter c'est qu'en raison de cette crise économique,les recruteurs deviennent plus pointilleux et il est souvent difficile de comprendre la démarche idéale à entreprendre pour les études afin de remplir les critères d'embauches les plus sollicités. Si nous devions résumer, il existe au total trois grands types de parcours d'études. La première est la grande école, la seconde l'université, et la troisième les études en alternance avec uneentreprise. Nous allons étudier cas par cas les avantages et désavantages de chacune de ces catégories par rapport au marché de l'embauche. La grande école est considéré comme la voie royale. Bien qu'au sein même des différents grandes écoles il existe un classement, le fait de voir inscrit sur le CV le nom d'une grande école est toujours valorisant pour le candidat à l'embauche. L'avantage du diplômé de lagrande école est qu'elle sert en quelque sorte de piston pour l'embauche, au moins pour obtenir un entretien. Il faut noter que certaines entreprise n'embauche uniquement que les personnes sortant d'une grande école bien déterminé. Prenons l'exemple de L'Oréale, celle-ci n'embauche que les personnes ayant fait la grande école de prestige HEC. Néanmoins le désavantage d'un tel parcours est le...
tracking img