Jeunesse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (265 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Klonk, François Gravel,
Livre de Poche Jeunesse

Voici mon choix de plusieurs phrases issues du livre, en guise de « formules apéritives » pourdonner envie de lire ce livre.

« - … Ils grandissent ensuite tellement vite qu’ils ne savent pas trop quoi faire de leurs grands bras et de leurs grandesjambes, si bien qu’ils ressemblent souvent à des babouins.

- Cette maladie n’est pas seulement physique, elle est aussi mentale.

- Un mauvais momentpour leurs parents, bien sûr, mais surtout pour les plus jeunes qui ont le malheur d’habiter avec eux.

- Mais les adolescents ne sont pas normaux.

-Ma mère lui criait alors de baisser le volume, mon père se plaignait qu’il ne pouvait pas lire son journal en paix, ma sœur Ginette venait s’en mêler endisant qu’elle ne pouvait même plus parler au téléphone, Denise répliquait que c’était tant mieux, et tout le monde se disputait.

- Mais aussitôt qu’ila attrapé l’adolescence, il s’est installé dans son sofa et n’a jamais plus voulu faire de sport.

- Heureusement qu’il y a eu cette fissure dans laglace.

- Et c’est grâce à Klonk, enfin, que j’ai appris comment on pouvait se débarrasser des adolescents.

- Il faut dire que Klonk n’est pas unenfant comme les autres.

- Klonk lisait beaucoup de bandes dessinées, comme tout le monde, mais aussi des romans, des vrais romans de deux ou trois centpages qu’il empruntait à la bibliothèque.

- Il lui suffisait de lire quelques pages pour aussitôt partir dans un autre monde. »

Bonne lecture !!
tracking img