Jeux d'argent et l'ue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6409 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION …................................................................................... p3

Les membres de L'Union Européenne face aux jeux d'argent........... p6

a) Quelles sont les différents type de jeux d'argent qu'il existe au sein de l'UE ?........................................................................................... p 6
b) Le cas de la France face auxjeux d'argent................................... p 8
c) Le cas des autres pays membres de l'UE face aux jeux d'argent. p13

2) Le rôle de l'Union Européenne......................................................... p 16
a) Quelles sont les différentes législations mise en place face aux jeux d'argent?........................................................................................ p 16
b) Les limites du pouvoir Européen................................................ p 20
c) Les problème sociaux................................................................ p 22

CONCLUSION........................................................................................ p 24

Depuis l'Antiquité, l'homme s'intéresse aux jeux. Mais très tôt, les différentescommunautés religieuses et politiques ont interdit ces jeux du fait d'une consommation excessive, dite malhonnête. Des sanctions étaient alors mises en place. Mais peu à peu, on autorisa les jeux à la cour, puis c'est au 19ème siècle qu'apparurent les premiers casinos. Au 20ème siècle, il ne s'agit plus d'interdire, mais simplement de réglementer au maximum. En 1907, la France met en place unelégislation sur les jeux d'argent : Ils sont interdit en dehors des limites imposés par l'Etat, c'est à dire les jeux proposés par la Française des jeux (loto), ceux autorisés dans les casinos (machine à sous, roulette..) et ceux du pari mutuel urbain (les courses de chevaux). Cependant, tout les pays membres n'agissent pas de la même manière, la Grande Bretagne par exemple adopte plutôt une politiquelibéral à ce sujet. Elle est le pays du « Bookmakers » et autorise les paris à côte fixe, interdit en France jusqu'à 2010. Puis c'est avec la Coupe du Monde 2010, qu'aura lieu en France le premier événement sportif à bénéficier de la libéralisation des paris en ligne. En ce qui concerne la France, depuis 2010, les jeux d'argent en ligne sont autorisés, excepté les jeux de casino, c'est à dire laroulette ou encore les machines à sous.

Depuis quelques années, et notamment depuis l'apparition dans les années 90 d'Internet. Le marché des jeux en ligne, comprenant les jeux de hasard et les paris sur Internet a augmenté de manière considérable à la fois au niveau de l'offre, mais aussi au niveau de la demande.
En 2006, on estimait le nombre de site accessible à partir de l'Europe à 15 000,dont plus de 85% d'entre eux opéraient sans licence. Cette importante croissance est telle que de plus en plus de personnes en font une utilisation excessive. Le nombre important de jeux en ligne illégaux et non-contrôlés sont facteurs de risques d'une addiction au jeu, notamment parmi les populations vulnérables (personnes isolées, personnes à faibles revenus ou jeunes). L'addiction au jeu a ainsiun impact sérieux sur la situation financière et économique des personnes concernées et peut générer des dommages individuels, familiaux, sociaux et professionnels important.

Au sein de l'Union Européenne, il n'y a pas vraiment de législation spécifique et commune, imposée, concernant les jeux d'argent. Chaque pays est libre de prendre lui même sa décision, d'autoriser ou non, l'ouverture dumarché. Cependant, il est vrai que les jeux d’argent sont une source de profits financiers très importants pour les États européens. Une étude affirme d'ailleurs que le Gambling online est en passe de s’imposer comme l’un des secteurs les plus lucratifs de la planète. Le chiffre d'affaire des jeux d'argent en ligne en Europe, à la fois légaux et illicites, s'élève à 5,6 milliards d'euros en...
tracking img