Jkszikjla

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3664 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Présentation des auteurs

François Dubet est professeur de sociologie à l’Université de Bordeaux et directeur d’étude à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur les mouvements sociaux, les problèmes urbains, la marginalité juvénile, la délinquance, l’école, la socialisation, le travail et la théorie sociologique. Ses travaux portent actuellementsur les théories et les sentiments d’injustice.
Danilo Martuccelli est chargé de recherche au CNRS. Ses travaux portent essentiellement sur la théorie sociale et la sociologie politique mais aussi sur des thèmes plus spécifiques comme l’école, le racisme ou le populisme.
A l’école, sociologie de l’expérience s’inscrit dans la suite logique de Les lycéens de François Dubet publié en 1991, enallant plus loin car les auteurs s’intéressent à l’ensemble du système scolaire depuis le primaire jusqu’au lycée. A travers cette recherche, F. Dubet s’appuie sur sa théorie de la sociologie de l’expérience afin de montrer les différentes étapes de la construction de la subjectivité de l’élève, thème auquel est associé D. Martuccelli qui s’intéresse à la construction de l’individu dans la sociétémoderne.

2-Présentation générale de l’ouvrage

L’objectif de ce livre est de répondre à la question « Que fabrique l’école ? » (p 11). L’école est ici considérée comme un « appareil de production » (p 11) produisant des acteurs sociaux et des sujets. Cette question se pose alors que l’école comme institution formant des acteurs sociaux adhérant aux normes et des « sujets autonomes et critiques,des citoyens rationnels et libres » (p 12) disparaît au profit d’une école ressemblant à un marché où se joue des stratégies visant à s’approprier des qualifications scolaires plus ou moins rares. Dans ce contexte, l’apprentissage de rôles sociaux clairement établis ne fait plus sens dans une société en continuel changement. C’est la capacité à maîtriser l’expérience scolaire qui importe,c’est-à-dire à combiner les différentes logiques du système scolaire entre elles, à savoir : « l’intégration de la culture scolaire, la construction de stratégies sur le marché scolaire, la maîtrise subjective des connaissances et des cultures qui les portent. » (p 13).
Pour répondre à cet objectif, une recherche empirique a été menée sur trois ans dans différents niveaux (primaire, collège, lycée généralet technologique, lycée professionnel) et sur différents acteurs (élèves, enseignants, parents d’élèves et spécialistes de l’enfance et de la jeunesse, tels que les psychologues scolaires, CPE et COP). De plus, il s’est révélé important de comparer des établissements au recrutement issu de milieu populaire et ceux issu des couches moyennes. Pour cette recherche, il a donc été constitué quatorzegroupes afin de respecter toutes les variables. La méthode utilisée est l’intervention sociologique mettant le groupe dans une situation de parole face à des interlocuteurs (chercheurs, étudiants, parents…) dans le but de faire émerger les expériences du groupe mais aussi de les pousser à produire une analyse sur leurs expériences. De plus, des entretiens individuels ont aussi été conduits.

Lapremière partie de l’ouvrage montre qu’à partir des mutations de l’école (massification) mais aussi des mutations de la société (chômage, inadéquation emplois / diplômes), on ne peut plus considérer l’école comme une institution. Autrement dit, elle ne peut plus remplir ses trois fonctions principales, à savoir : « une fonction de distribution » (les diplômes comme positionnement hiérarchique), « unefonction éducative » et « une fonction de socialisation » (p 23-24). Aujourd’hui la socialisation ne peut plus être le seul résultat d’une transmission de valeurs et de normes par l’école, mais la manière dont l’individu construit ses expériences scolaires c’est-à-dire, sa capacité à s’adapter à son environnement et sa capacité à s’individualiser, à devenir un sujet autonome. En conséquence,...
tracking img