jlbuln:

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (328 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
COMMENTAIRES OBJECTIFS:

(Ce que l'œuvre suggère,

évoque, exprime, raconte, ce que l'on sait sur elle.)

COMMENTAIRES SUBJECTIFS:

(En quoi j’apprécie l'œuvre, en

quoi jel’apprécie moins…)

Le talent de Chaplin fait que le Dictateur est un film
aussi bien travaillé sur le fond (message, idées) que sur
la forme (mélange d’aspects comiques et dramatiques)

LA FORME :A quelle forme de comique avez-vous été le plus
sensible (langage visuel, mots et dialogues)? Dans
LA FORME : L’alternance de l’humour et des scènes quelles scènes, Pourquoi ?
tragiquesdonne à l’œuvre un aspect divertissant. On cela a-t-il provoqué chez-vous une réflexion,
y retrouve les techniques habituelles de Charlie
laquelle ?
Chaplin : comique de geste, de situation, demot,…
LE FOND : Ces idées sont encore aujourd’hui
d’actualité. Toute la force du message du discours
final vient du fait qu’il propose une autre
perspective de l’avenir. Charlie Chaplinparle du
devoir de révolte comme moyen d’insurrection
contre le totalitarisme et la suppression des
libertés individuelles. Le discours va plus loin que la
simple critique du nazisme, c’estaussi un appel à la
fraternité et à l’humanité,

LE FOND : (le message)
Charlie Chaplin disait : « Je crois au pouvoir du rire
et des larmes comme antidote de la haine et de la
terreur »Il a aussi dit que s’il avait su ce qui se passait dans
les camps, il n’aurait pas pu faire ce film. Qu’en
pensez-vous ?

Quelques scènes de référence :
Le discours du dictateur Hynkel…agressif.

Herring montre à Hynkel le plus petit
parachute du monde…L’inventeur saute
par la fenêtre… et s’écrase.

La scène du Globe, Hynkel joue avec le
monde, fasciné par le pouvoir.Il finit
par lui éclater à la figure.

Le discours final du barbier Juif que
l’on prend pour Hynkel. Contre toute
attente, il fait un plaidoyer pour la
tolérance et contre la guerre....
tracking img