Jo 2010 victoire du canada hockey sur glace

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (491 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'équipe du Canada a réalisé son rêve : gagner à domicile la médaille d'or des Jeux Olympiques. Les joueurs de Mike Babcock ont allié la manière au résultat. La finale 2010 restera comme un très boncru en terme de match de hockey. Pour ce faire, il faut être deux, et les Etats-Unis n'ont pas démérité. Finalistes inattendus, ils ont quitté le tournoi déçus mais la tête haute. Si le but de SidneyCrosby en mort subite a été l'action de la finale, le but de l'égalisation signé Zach Parisé à vingt-quatre secondes de la fin du temps réglementaire a lui aussi apporté sa dose d'émotion.

LeCanada apaisé
Le Canada a mérité son titre de champion olympique, le premier depuis 2002, le huitième de l'histoire du pays à la feuille d'érable. Les joueurs entraînés par Mike Babcock ont pourtantsouffert avant d'en arriver là. Au sortir du 1er tour, ils avaient été montrés du doigt après un match laborieux contre la Suisse (3-2 a.p.) et surtout une défaite face à ces mêmes Américains (5-3). Lasuite a été cependant mieux négociée : l'Allemagne (8-2) et la Russie (7-3) ont été expédiées. La Slovaquie a posé un peu plus de problèmes en demie (3-2) mais le Canada était monté en puissance.Crosby et Parisé, héros canadien et américain
Sur la glace de Vancouver, c'est lui qui a ouvert la marque, grâce à Jonathan Toews, le centre des Chicago Blackhawks, (13e). Explosion dans la patinoire. Etce n'était pas fini. Dans le deuxième tiers-temps (28e), Corey Perry, l'ailier des Anaheim Ducks, a doublé la mise. Cauchemar dans les têtes américaines. Mais l'équipe entraînée par Ron Wilson n'apas baissé les bras. Et ça a fini par payer. Ryan Kesler (qui joue... aux Vancouver Canucks) a d'abord réduit la marque (33e). Et surtout Zach Parisé, l'une des rares vedettes de la sélection US, aégalisé. A vingt-quatre secondes près, les Canadiens sablaient le champagne.

Ryan Miller et Roberto Luongo : énormes !
Le triomphe du pays hôte des Jeux a finalement été reporté de huit minutes....
tracking img