Joachim du bellay les regrets

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (544 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Joachim Du Bellay est un poète français du XVI ème siècle, il fait parti du groupe de poètes les « Pléiades » et est auteur du manifeste la Défense et l’illustration de la langue française. Il défendles idées humanistes, les savants de l’époque manifestaient un grand besoin de connaissance et pensaient que l’Homme possède de grande capacités intellectuelles.
Ce poète a écrit Les Regretsdurant son voyage à Rome, il s’agit d’un recueil de poèmes élégiaques, composés de cent quatre-vingt-onze sonnets, qui traitent de thèmes tel l’exil ou la satire comme le sonnet ici étudié.
Le sonnetXXXII ,est composé de quatre quatrain d’alexandrins. L’auteur y aborde sa déception envers l’Italie. En premier lieu nous chercherons à savoir quels étaient les ambitions humanistes de l’auteur avant defaire ce voyage, nous aborderons ensuite ses regrets envers ce pays et pour finir la fin du poème qui semble être une morale.

Tout d’abord, nous remarquons que dans le premier quatrain l’auteurévoque son besoin de savoir. L’utilisation du futur et de la première personne du singulier, avec: « je ferai », « j’apprendrai » ; prouve que le poète exprime ses souhaits. Du Bellay utilise un champslexical de la connaissance comme pour insister sur ses ambitions, et pour cela il emploie des termes tels que : « savant », « philosophie », « mathématique », « médecine », « légiste » et « théologie» . Les deux premiers alexandrins de la seconde strophe montre que l’auteur veut aussi se divertir, et pour nous le montrer il se sert d’un champs lexical de l’art, on retrouve les termes : « luth »qui est un instrument de musique, puis « pinceau » pour évoquer l’art de la peinture, ensuite « l’escrime » et « bal » qui sont les divertissements de l’époque. En disant « j’ ébatterai ma vie »,l’auteur insiste sur son souhait de se divertir. Les six premiers vers sont l’annonce des ambitions qu’avait l’auteur avant de se rendre à Rome.

Du vers 6 au vers 8, l’auteur utilise l’imparfait...
tracking img