Jocaste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1679 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
JOCASTE Veuve de Laïos, femme d'Oedipe, mère d'Antigone, Ismène, Etéocle et Polynice, reine de Thèbes, c'est un personnage qui ne remplit aucune de ces fonctions en particulier dans la pièce : Jocaste, qui n'intervient qu'au milieu du deuxième épisode et qui quitte définitivement la scène au milieu de l'épisode III, après être restée présente pendant cinq mouvements scéniques consécutifs, estl'instrument par lequel Oedipe va passer de la certitude au doute et du doute à une certitude nouvelle.

Jocaste intervient d'abord pour séparer Oedipe et Créon qui se querellent. Son ton est autoritaire et témoigne de l'influence qu'elle peut exercer sur son mari et son frère : à Oedipe : " Allons, rentre au palais", à Créon : " Et toi Créon, chez toi". Puis elle se veutconciliatrice et intercède auprès d'Oedipe en faveur de Créon qui clame son innocence : "Laisse-toi convaincre". Mais ne comprenant pas les raisons d'une telle fureur, elle veut savoir et dés lors, se met en marche le processus qui va permettre à la vérité d'éclater.

Jocaste et l'ironie tragique : Alors qu'elle essaie de tout tenter pour dissiper les craintes d'Oedipe, elle l'inquiète deplus en plus. Ses paroles sont détournées de leur sens. Elle minimise dans un premier temps l'accusation de Tirésias et se montre même désinvolte à l'égard du crime de son mari : " Voilà donc ce qui te tourmentes ? Eh bien, n'y pense plus." et pour achever de le convaincre elle lui raconte comment aurait dû périr Laïos. A ce moment, au lieu de rassurer définitivement Oedipe, elle le trouble : "Qu'as-tu dit ? Quel désarroi, femme, tu viens de jeter dans mon âme." Dés lors, chaque partie de son discours entraîne une nouvelle question de la part d'Oedipe : Où ? ; Quand ?. Chaque nouvelle question la désarme de plus en plus : " Qu'est-ce qui te préoccupe ?" devient une question récurrente dans ce tête à tête entre le mari et la femme. Maintenant, c'est elle qui veut savoir et Oedipe raconteson histoire. Elle ne remarque aucune coïncidence entre son récit et celui d'Oedipe, la seule chose qui importe c'est le problème du pluriel ou du singulier : " un ou plusieurs, cela ne saurait revenir au même."Toujours aussi sûre d'elle Jocaste devance les défaut de mémoire du pâtre : " Même s'il s'écarte un peu de son premier récit, cela ne suffirait pas" : ce qui pour elle est un détail est aucontraire d'une importance capitale pour Oedipe : le couple ne parle plus le même langage et ne partage plus les mêmes émotions. Certes tous deux ont peur, mais les motifs de la crainte sont différents : Jocaste ne veut pas en savoir davantage, Oedipe veut en savoir plus.

Jocaste et les oracles : pour Jocaste, les oracles ne sont pas crédibles, parce qu'ils relèvent des hommeset que leur parole n'est pas infaillible : " Personne ici-bas, vois-tu, n'as le secret de la divination" . Tirésias, pas plus que la Pythie n'ont le pouvoir de dévoiler le destin de l'homme. Elle apporte la preuve de ce qu'elle dit en racontant la mort de Laïos et déclare : " Rien de ce qu'avait dit Apollon n'est arrivé" Par un raisonnement logique implaccable elle achève de se donner raison :Laïos devait mourir des mains de son fils, or son fils "avait péri bien avant lui" donc les oracles sont faux. Mais la logique humaine n'est pas celle des Dieux et l'erreur de Jocaste est de fonder son raisonnement sur des suppositions ou du moins sur des incertitudes, ce qui fait de ce syllogisme un sophisme. Elle fait la même erreur lorsqu'elle apprend que Polybe est mort de mort naturelle :Oedipe devait tuer son père, Or Polybe est mort de vieillesse, donc Oedipe ne peut être le meurtrier de son père et les oracles sont faux. Pour autant, on ne peut accuser Jocaste de responsablité dans ses erreurs car elle ne possède que des éléments faux : elle croit que Polybe est le père d'Oedipe et donc en aucun cas il ne peut être le fils de Laïos. Comme Oedipe, elle est le jouet des dieux....
tracking img