Joey starr

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2489 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
oey Starr1, de son vrai nom Didier Morville, est un rappeur français d'origine martiniquaise, un acteur et un compositeur, né le 27 octobre 1967 à Saint-Denis en Seine-Saint-Denis, France. Il possède plusieurs autres surnoms qu'il s'est attribués dans ses chansons : « Jaguarr Gorgone », « Double R », « L'Expert de la Maison Mère », « le BOSS » ou « La grosse caisse » (sa voix grave et érailléeappuie le flow des graves, par comparaison avec Kool Shen, la « caisse-claire » qui a un timbre plus haut)2.
Joey Starr, en duo avec Kool Shen, a fait partie du groupe Suprême NTM, qui a marqué l'histoire du rap et du rap hardcore français durant les années 1990, arrêté en 1998 puis reformé dix ans plus tard en 2008. Personnage ambivalent, rappeur à la personnalité instable, parfois violente, Joeyle Bad Boy est devenu une figure connue du grand public au fil de ses démêlés avec la justice. Malgré cela, son manager Sébastien Farran lui reconnaît une qualité première, celle de l'authenticité qui se reflète dans ses textes : Joey la Starr est un personnage entier.

Enfance et formation (1967–1988)

Joey Starr a connu une jeunesse difficile, dominé par un père violent, ultra-autoritaire etincapable d'affection, qui l'expulsera du domicile familial à sa majorité, en 1985. Tout jeune encore, il est retiré arbitrairement de sa mère dès l'âge de cinq ans (il ne la reverra que dix-huit ans plus tard), frappé et harcelé par un père aigri de son passé. Un jour, son père tue violemment (par deux coups de planches) l'animal préféré du petit Didier, un lapin, le met dans une casserole, puisle lui fait manger4. De lui, il dira plus tard à la sortie de sa biographie : « Il a des circonstances atténuantes. Aux Antilles, il a dû se battre pour aller à l'école. On lui demandait de ramener de l'argent à la maison, pas des devoirs. Avec moi, pas de dialogue, il avait viré ma mère »5.
Vivant dans un deux-pièces de la Cité Allende de Saint-Denis, elle-même classée en ZUS du fait de lapauvreté des ménages qui le composent6, son père le rudoie régulièrement depuis des années : « T'arriveras à rien, t'es qu'une merde ». Forcément, cela en devient une doctrine pour Joey. Plus tard, il s'imagine comme le personnage de Tony Baretta « Flic et gangster. Drogué dans une chambre de bonne ». Pourtant, il sait lire et écrire malgré les fautes d'orthographe. Il aime bien l'explication de texteet la rédaction : bref, raconter une histoire… Joey Starr, Entre l'âge de huit et quinze ans, il passe ses vacances dans sa famille des Antilles où il s'ennuie le plus clair de son temps, ne parlant pas créole. Dès l'âge de douze ans, il devient voleur et décroche scolairement pour redoubler sa sixième et sa cinquième. Il ne dépassera jamais la classe de troisième et aboutit alors au pensionnatprivé de Clamart puis de Joinville pour un temps. Son premier contact avec les drogues a lieu avec la colle à rustine, puis avec son premier joint, en 1980. Il écoute alors de la musique funk, jazz rock et danse dans la cité, faute de pouvoir entrer en boîte de nuit.
En 1985, il effectue son service militaire en Allemagne à Baden-Baden, plus précisément dans la garnison de Saint-Wendel, où ilpasse « dix-neuf mois d'enfer » et se retrouve plusieurs fois en cellule7. Il en retire un sentiment de révolte que l'on peut lire dans les paroles de Quelle gratitude de l'album Authentik8. De 1985 à presque 1987, durant un an et demi, il est alors « sans domicile fixe » et à l'âge de dix-neuf ans, ayant quitté son père définitivement, il passe son temps dans les couloirs du métro et dans lescatacombes. Il évoque alors la violence et la découverte des drogues dures qui ont marqué cette période, et selon ses termes : « prend tout ce qui traîne »9. Heureusement cela ne dure pas, c'est pour lui l'heure de la révélation du hip-hop et de l'Electric Boogie : « la danse est arrivée et ma vie a changé ».

Les années NTM (1989 - 2001)

Article détaillé : Suprême NTM.
C'est à l'âge de seize...
tracking img