Joint venture inneov

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5551 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Stratégies d'alliances, Joint-Ventures et Fusions-Acquisitions

[pic]
[pic]

Sommaire

INTRODUCTION 3
I – Analyse du marché 3
A – Caractéristiques de l’industrie et évolutions récentes 4
B – Modèle de Porter et facteurs clés de succès 5
C – Présentation des principaux concurrents 6
II – Présentation des deux entreprises 7
A – Nestlé 7
B – L’Oréal 9
III – Historique et déroulementde l’opération 11
A – Raison de la création d’Innéov et historique 11
B – Communication 12
C – Conséquences organisationnelles 13
IV – Problématique financière et organisationnelle 14
A – Santé financière des laboratoires INNEOV 14
B – Santé financière de Galderma International 15
V – Conséquences stratégiques 16
A – Synergie 16
B – Adéquation avec l’environnement 17
C – Comparaison parrapport aux concurrents 18
D – Evolution possible 19
CONCLUSION 19
Sources 20
Annexe 1 : Produits des autres laboratoires concurrent d’Innéov 21

INTRODUCTION

Améliorer la qualité de la peau, des cheveux ou des ongles en avalant de temps en temps une pilule ou une gélule. C'est ce que promet le duo L'Oréal-Nestlé aux consommateurs européens via une nouvelle joint-venture à 50/50 baptiséeLaboratoires INNEOV.
Cette entreprise dédiée « aux compléments nutritionnels à visée cosmétique » a lancé ses premiers produits au printemps 2003, y compris en France. La nouvelle entité bénéficie des compétences de Nestlé et de L'Oréal : en recherche nutritionnelle du côté du numéro un mondial de l'alimentaire, et en recherche dermatologique pour le champion planétaire de l'hygiène-beauté.Rappelons que Galderma, créée en 1981, est déjà le fruit d’une première collaboration entre les 2 groupes, qui connait un grand succès.
Au vu de l’émergence du marché jeune de la cosmétique active, les 2 grandes entités ont souhaité renouveler l’expérience en créant INNEOV.
Ainsi, demandons-nous si L’Oréal et Nestlé sont devenus leaders sur le marché de la cosmétique active grâce à INNEOV ?Nous présenterons dans un premier temps le marché de la cosmétique active avec une exposition de L’Oréal et Nestlé, pour finir par une analyse d’INNEOV dans ses politiques de communication et financière. Nous finirons par une ouverture sur Galderma.

I – Analyse du marché

1. Difficultés de développement en France

L’intérêt des français pour les compléments alimentaires est moindrecomparé à celui des américains, anglais ou allemands. Le secteur génère un chiffre d’affaire de 1 milliard d’euros et le budget annuel des français est de 15 euros alors que celui des allemands est de 45 euros. Le taux bas de consommation est dû au manque d’informations quant à la réelle efficacité des compléments ainsi qu’à la réticence des médecins à cause du manque de recule face à d’éventuelsdangers de consommation.
Par ailleurs le développement du marché du complément alimentaire a été ralenti par la réglementation très sévère en France : en effet, avant l’harmonisation européenne des plantes autorisées à la fabrication des compléments alimentaire, seules 34 étaient autorisées en France comparé à 400 en Belgique.
Cependant, la marge de progression est importante grâce àl’assouplissement de la réglementation, le développement des marques et la création de besoin chez la population. En effet, le marché français des compléments alimentaires aura doublé d’ici 2012 selon une étude de juillet 2007 du cabinet Precepta.

2. Les acteurs du secteur

Les spécialistes en circuit conseil, les laboratoires pharmaceutiques, les grandes marques de cosmétique sontvendues à des prix élevés en pharmacie et parapharmacie ; les polyvalents sont vendus à moindre coûts dans les grandes surfaces ; on compte également des vendeurs sur internet et télé-achat. Le positionnement se fait donc par prix et par lieu de distribution.
Citons quelques acteurs du secteur :
(Arkopharma, Forté Pharma, Oenobiol pour les spécialistes.
( Innéov ou Danone pour les...
tracking img