Journal de lecture : un secret (philipe grimbert)

Journal de Lecture:
Un Secret
Philipe Grimbert

Philippe Grimbert, né à Paris en 1948,
Après des études de psychologie, Philippe Grimbert a passé une dizaine d'années en analyse chez un lacanien, avant d'ouvrir son propre cabinet à Paris. Il travaille aussi dans deux instituts médico-éducatifs, à Asnières et à Colombes, auprès d'adolescents autistes ou psychotiques. Il est donc écrivain etpsychanalyste.
Passionné de musique, de danse et d'informatique, il a publié deux essais : Psychanalyse de la chanson (Belles Lettres, 1996), Pas de fumée sans Freud (Armand Colin, 1999). Il est aussi l'auteur de trois romans parus aux Éditions Grasset, La fille de l'être (1998), La Petite Robe de Paul (2001) et Un secret (2004). Ce dernier est perçu comme un voyage aux confins des territoiressecrets de l’enfance.
Il a été récompensé par le prix Goncourt des lycéens 2004 et le prix des Lectrices de Elle 2005. C'est La Petite Robe de Paul qui l'a fait connaître.

Un Secret est un roman autobiographique sa date de publication est le 21 Avril 2005



3 Mots Qui Pour Moi Evoque Le Mieux Le Livre

FAMILLE

J’ai choisi ce mot car dans cette histoire on parle d’une famille juive.Famille est l’un des mots les plus important car c’est avant tout une histoire de famille. On parle d’une famille assez détaillée avec beaucoup de prénoms et de descriptions. Au début c’est une famille ordinaire, repas de famille organisé chaque semaine, bonne ambiance, une certaine complicité, mais à cause d’un terrible évènement tout cela change. Après quelques morts et déportations la familleprend une toute autre allure. La première génération a deux survivants, la mère de Tania, Martha et Joseph. La seconde génération a quatre survivants : Georges, Ester, Tania et Maxime. La troisième génération n’a malheureusement pas de survivant.

GUERRE

Ce mot évoque bien le ivre pour moi, car c’est la cause de toutes ces morts. La guerre de 1939 à 1945 a été la pire pour les juifs, ils ont étéfrappés, torturés et tués par milliers, la plupart dans des camps d’extermination et de concentration. Dans cette histoire les personnages juifs ont du quitter leur ville, où la persécution augmentait, pour aller en zone libre où la paix et le calme régnait. Mais c’est en passant cette frontière que deux d’entre eux sont morts.
Ce mot évoque le livre car cette histoire se passe pendant laguerre et donc cette dernière est capitale pour le déroulement de ce récit.

SECRET

Ce mot me rappelle ce livre car tout d’abord, il est dans le titre, l’histoire parle d’un immense secret de famille que les parents du narrateur, son oncle, sa tante et quelques autres lui ont cachés durant quinze ans. Jusqu’au jour, où après s’être bagarré avec un camarade, Louise, une amie de ses parents, décidede lui en parler. Ce secret est capital pour l’histoire car il est horrible, plein de morts et de souffrance.
Le narrateur s’était même imaginé un frère tellement il se sentait seul, mais il n’avait pas tout à fait tort car quelques années auparavant son père avait un fils qui aurait été un demi-frère pour lui, mais un frère quand même.
Malheureusement celui-ci est mort dans un campd’extermination. Le narrateur a été bouleversé par tous ces secrets, c’est pourquoi j’ai choisi ce mot.



Avis Personnel


J’ai assez bien aimé ce livre, les personnages sont bien décrits, ce qui nous permet de bien les identifier, de les comprendre. Il y a beaucoup de personnages et tous ces noms entravent la compréhension du texte. Ils font partie de la même famille sauf Louise, le vieux colonel etsa fille, ils sont donc presque tous juifs. L’histoire se passant pendant la deuxième guerre mondiale, beaucoup de complications vont se mêler à leurs vies.
Les thèmes abordés sont ceux de la persécution des juifs pendant la guerre avec des déportations dans des camps d’exterminations et le thème de la famille avec l’affreux secret de famille.
Je n’ai pas bien aimé la façon de raconter...
tracking img