Journalisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1097 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I - Thèse : l’argent est source de misères :

a) il agite des cibles matérielles, et donc périssables : enrichissement, pouvoir, satisfaction toujours plus exigeante de fringales toujours plus impérieuses. Il peut ainsi souligner certaines misères au lieu de les dissiper.
ex : Dans le roman de Zola, les Maugendre subissent une addiction au jeu, qui finit par les engloutir : «Et le malétait parti de là, la fièvre l'avait brûlé peu à peu, à voir la danse des valeurs, à vivre dans cet air empoisonné du jeu, l'imagination hantée de millions conquis en une heure, lui qui avait mis trente années à gagner quelques centaines de mille francs.» (L'Argent, ch. XII).

b) l'argent amoindrit l'être en le vouant aux objectifs étroits qui sont ceux de l'argent.
ex : on peut penser ausavetier de La Fontaine, dont les chansons incessantes expriment le bonheur simple, et qui éprouve un moment l’aliénation consécutive aux soucis perpétuels engendrés par l’argent.

II - Antithèse : l’argent est source de divertissement :

a) l'argent fournit des buts, focalise une énergie (le jeu, le mirage de richesse). Selon Simmel, l'argent est le moyen absolu par lequel l'homme décidelibrement de parvenir à ses fins. L’argent contribue ainsi à donner à l'existence un sens dont elle est dépourvue.
ex : Saccard exprime cet infléchissement donné à la platitude de la vie : «Avec la rémunération légitime et médiocre du travail, le sage équilibre des transactions quotidiennes, c'est un désert d'une platitude extrême que l'existence, un marais où toutes les forces dorment etcroupissent ; tandis que, violemment, faites flamber un rêve à l'horizon, promettez qu'avec un sou on en gagnera cent, offrez à tous ces endormis de se mettre à la chasse de l'impossible, des millions conquis en deux heures, au milieu des plus effroyables casse-cou ; et la course commence, les énergies sont décuplées, la bousculade est telle, que, tout en suant uniquement pour leur plaisir, les gensarrivent parfois à faire des enfants, je veux dire des choses vivantes, grandes et belles... Ah ! dame ! il y a beaucoup de saletés inutiles, mais certainement le monde finirait sans elles. » (L'Argent, ch. VIII).

b) l'argent est emblématique du désir humain.
ex : Le désarroi d’Harpagon lorsqu'il a été volé signale cette part constitutive de l'argent dans sa vie : «Je suis perdu, je suisassassiné ; on m’a coupé la gorge : on m’a dérobé mon argent.[…] Hélas ! mon pauvre argent ! mon pauvre argent ! mon cher ami ! on m’a privé de toi ; et puisque tu m’es enlevé, j’ai perdu mon support, ma consolation, ma joie : tout est fini pour moi, et je n’ai plus que faire au monde. Sans toi, il m’est impossible de vivre. C’en est fait ; je n’en puis plus ; je me meurs ; je suis mort ; je suisenterré. […] Je veux faire pendre tout le monde ; et si je ne retrouve mon argent, je me pendrai moi-même après.» (L'Avare, IV).
Saccard, quant à lui, se résigne à être pure créature de désir : «Moi, je suis trop passionné, c'est évident. La raison de ma défaite n'est pas ailleurs, voilà pourquoi je me suis si souvent cassé les reins. Et il faut ajouter que, si ma passion me tue, c'est aussi mapassion qui me fait vivre. Oui, elle m'emporte, elle me grandit, me pousse très haut, et puis elle m'abat, elle détruit d'un coup toute son œuvre. Jouir n'est peut-être que se dévorer... Certainement, quand je songe à ces quatre ans de lutte, je vois bien tout ce qui m'a trahi, c'est tout ce que j'ai désiré, tout ce que j'ai possédé... Ça doit être incurable, ça. Je suis fichu.» (L'Argent, ch. XII).Cette dernière remarque souligne le caractère mortifère du désir matérialiste. On pense à cette morale si souvent exprimée par Balzac : si « l'or est le spiritualisme des sociétés modernes » (Gobseck), il enferme l'être dans une logique consumériste où Vouloir et Pouvoir s'emploient à le ravager (La Peau de Chagrin). Et pourtant supprimer l'argent appartient à la rêverie illuminée d'un...
tracking img