Journaux satirique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1542 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Présentation du Charlie hebdo et du canard enchainé
a) Canard enchainé

Le canard enchaîné est un hebdomadaire satirique créé le 10 septembre 1915 par trois français ; Maurice et Jeanne Maréchal ainsi que Henri Paul Devaux Grassier. C’est l’un des plus anciens titres de la presse française actuelle, avec Le figaro, L’Humanité et la Croix.
Son sous-titre est « journal satiriqueparaissant le mercredi » et son slogan est « La liberté de la presse ne s’use que quand on ne s’en sert pas ». Sa devise inventé par Grassier est « tu auras mes plumes, tu n’aura pas ma peau ». Ce journal parle de sujets variés mais ce qui ressort le plus souvent reste tous les scandales politiques économique ou encore juridique.
Le nom du canard enchaîné vient d’une référence au journal L’homme libreédité par Georges Clemenceau qui critiquait le régime politique de l’époque. Ce « canard » du alors subir la censure avant d’être modifié en l’homme enchaîné. Les Maréchales le parodient alors en appelant leur journal le canard enchaîné.
A ses débuts Le canard enchaîné avait une nette sensibilité à gauche. Certains voyaient en lui une gauche anarchiste. Mais même s’il garde une sensibilité degauche, le canard enchaîné est considéré comme l’un des journaux les plus indépendants et n’hésite pas à dénoncer toutes les dérives des politiques, quel que soit leur bord politique. Il est craint et lu par l’ensemble de l’échiquier politique et n’éprouve pas plus de compassion par une défaite de gauche ou de droite, qui plus est si c’est un extrême. « La tendance actuelle du canard, c’estl’objectivité. Ni gauche, ni droite » dit André Escaro.
Sans recette publicitaire, Le canard ne vit que de ses ventes et affiche et a pourtant une belle santé financière. Il refuse d’accueillir dans ses pages la moindre publicité, ce qui en fait un cas rare dans la presse hebdomadaire française.
Le canard enchaîné a beau être souvent sévère, même parfois cruel, il n’est cependant pas vindicatif.

b)Charlie hebdo
Charlie hebdo est un hebdomadaire satirique français. C’est une reprise du mensuel Hara Kiri, « un journal bête et méchant » lancé par Georges Bernier et François Cavanna en 1960. Il est interdit de publication en 1961 puis réapparaît avant d’être à nouveau interdit en 1966. L’interdiction est levée six mois plus tard. En 1969, cette même équipe continue le mensuel, et décide decréer un hebdomadaire Hara kiri hebdo. En novembre 1970, le général de Gaulle meurt, alors que dix jours auparavant un incendie dans une discothèque à Saint Laurent du Pont avait fait 146 morts. L'hebdo titre en couverture, de façon sobre, sans aucun dessin, « bal tragique à Colombey - un mort » [2]. L'hebdo hara-kiri est interdit de paraître par le ministre de l'Intérieur, Raymond Marcellin. Faisantfi de l'interdiction, l'équipe décide que le journal doit continuer à paraître et trouve la parade en changeant son titre : il devient Charlie Hebdo. Charlie doit son nom à Charlie Brown des Peanuts (copain de Snoopy).

Charlie Hebdo, quant à lui, continuera à paraître sous ce titre et ne reprendra pas l'une de ses appellations initiales L'Hebdo Hara-Kiri.
Le directeur de publication estGeorges Bernier, le rédacteur en chef est Cavanna. Le 23 décembre 1981, faute d’un nombre insuffisant de lecteurs, la parution s'arrête au numéro 580. Un numéro 581 paraîtra un an plus tard en décembre 1982 pour commenter les incidents provoqués par les anciens membres du journal.
Depuis, Charlie Hebdo paraît toutes les semaines comme journal satirique, qui flirte souvent avec la violence et lagrossièreté.

2 – Comparaison entre Le canard enchaîné et Charlie hebdo









Nous nous sommes intéressés aux points communs et aux différences des deux journaux face à un même sujet : les preuves apportées par les américains à l’ONU contre Saddam Hussein.
Si l'on devait émettre une comparaison entre les deux articles, nous noterions en premier lieu qu'ils se différencient,...
tracking img