Judith butler, trouble dans le genre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5321 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SOCIOLOGIE DES MEDIAS

FICHE DE LECTURE

TROUBLE DANS LE GENRE
Le féminisme et la subversion de l’identité
Judith Butler

Depuis maintenant vingt ans, certaines Gaypride, ou autres événements revendiquant le droit de « vivre sa sexualité » sont attaqués violemment par des skinheads et autres militants d’extrême droite. De nombreuxintellectuels s’intéressent alors aux questions de sexe, de genre, de désir et d’identité. Après la vague militante des années 1980 qui croit au progrès social par le droit ainsi que les théories de la postmodernité qui nous laissent penser que tous les modes de vie peuvent devenir socialement légitimes, Judith Butler se donne alors comme objectif la déconstruction des notions communémentadmises, le bouleversement et l’éclaircissement sur les troubles du genre. Féminisme ou homosexualité, il s’agit aujourd’hui de se donner les moyens de penser ces nouveaux modes de vie.
Judith Butler est considérée comme une figure très importante des théories « Queer » et des « Gender Studies », elle les nourrit de ses remises en questions des présuppositions du féminisme occidental. Ces deuxthéories sont développées aux Etats-Unis et vont ensuite se diffuser dans le monde entier. Elles ont comme point commun d’avoir une ouverture politique. On peut dire que le mouvement Queer a hérité du mouvement féministe. La place de l’homme hétérosexuel est aussi remise en question dans son caractère universel et figure de l’humanité. Comme le féminisme, ce mouvement comporte des revendications quirelève de l’identité d’où l’importance des pratiques du type « coming out ».
La pratique du mouvement Queer se différencie du mouvement féministe par ses caractérisations corporelles.
En s’appuyant sur les théories de la performativité, Judith Butler fera une analyse critique des notions de genre, de sexe et de désir à partir du concept de plusieurs auteurs dont elle s’inspire.
Nous nousintéresserons d’abord au parcours de l’auteur pour nous consacrer à un résumé linéaire de l’ouvrage. Nous tenterons en troisième partie de donner un avis personnel.

I. Judith Butler

Judith Butler est née en 1956. Elle reçoit son doctorat de philosophie à l’université de Yale en 1984 avec sa thèse plus tard nommée « Sujets du désir : Réflexions hégéliennes au Vingtième siècle en France ». Dans lesannées 1980 elle s’intéresse aux théories poststructuralistes qu’elles souhaitent adapter à celles du féminisme occidental. En tant que femme et lesbienne, elle est amenée très vite à se questionner sur la norme dans sa vie quotidienne ainsi que dans sa carrière universitaire. Elle se rattache alors à certaines théories. Le poststructuralisme en est une qu’elle adaptera donc aux théoriesféministes. Les poststructuralistes veulent décentrer la pensée en instaurant une déconstruction permettant une analyse de la pluralité du sens. Il se pose comme antipositivisme. Ce modèle ne s’explique pas par l’emploi d’une méthode particulière puisqu’il offre une pluralité de méthodes. Il s’appuie sur un principe qui considère la réalité comme une construction sociale et subjective. Judith Butler peutêtre considérée comme une philosophe de la subjectivation dans la mesure où elle accorde une place importante au sujet. Les Gender Studies s’inspirent des théoriciens français instaurateurs de la French Theory auxquels on assimile Michel Foucault, Jacques Lacan...Les Gender Studies font une critique des notions d’identité, des théories essentialistes et différentialistes et interrogent les notions degenre et de sexualité. Ainsi elles veulent dénoncer les inégalités dont sont victimes les femmes qui se mettent en place par un ensemble de mécanismes sociaux. En prenant conscience des dispositifs d’oppression, on se donne la possibilité d’y échapper. Les Gender Studies se penchent sur la question de la langue et du discours, de l’importance des mots dans l’oppression féminine. Dans ce...
tracking img