Jugement de Salomon - Valentin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2876 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 janvier 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
!
Valentin de Boulogne est un peintre français les plus énigmatiques du XVIIé, il est né
à Coulommiers dans une famille de peintres en 1591. On ne sait rien de sa formation
d’origine, certains disent qu’il est arrivé à Rome avant Vouet, donc avant 1613, mais son
nom n’apparait qu’à partir de 1620. Il aurait donc été l’élève de Vouet à Rome, qui jouissait
déjà d’un solide prestige, et ilsvivront ensemble une des révolutions majeures qui touche la
peinture au début du XVIIé siècle, celle du Caravagisme. Caravage mort quelques années
plus tôt ne leur transmettra pas directement son savoir et sa technique mais nous savons que
Valentin aurait travaillé dans l’atelier de Manfredi, qui lui même a fréquenté l’atelier de
Caravage, et qui est l’un de ses plus fidèle disciple. Ainsi c’estpeut être à la suite de son
travail avec Vouet qu’il adoptera la «manière brune» et s'intéressera au Caravage et à
Manfredi. Plus que les français, il fréquentera surtout le cercle des peintres caravagesques
nordiques et s’inscrira aux bentvogels en 1624, dont la devise était Bacco, tabacco et
venere, il partagera aussi un atelier avec Gérard Douffet, Il ne quittera jamais Rome jusqu’à
satragique mort en 1632 ou il tomba malade après s’être plongé dans une fontaine pour
soulager la brûlure du tabac et de l’alcool.
L’oeuvre que je vous présente est intitulée Le Jugement de Salomon, elle date de
1625, c’est une huile sur toile de 210 cm par 176 cm.. Ce tableau sera acquis en 1653 par
Mazarin puis à la mort de Mazarin en 1661 elle entrera dans la collection de Louis XIV ou
elle estmentionnée dans l’inventaire de la collection du Roi fait par Le Brun en 1683. Cette
toile a donc été «exposée» à Versailles, ensuite elle ira au Palais du Luxembourg puis elle
entrera au Louvre ou elle est toujours conservée.
Description de l’oeuvre : cette oeuvre dont le fond est très brun représente au
milieu, le Roi Salomon assis sur son trône, et faisant un geste au soldat. A sa droitese
tiennent deux soldats, l’un en tenue de soldat et l’autre dénudé, tenant un glaive. Nous
pouvons aussi voir un enfant, tenu par le soldat tenant le glaive et une femme. En contrebas
du Roi se trouve un enfant mort dont le teint est déjà grisatre. À la gauche du Roi se tiennent
deux hommes âgés, dans la pénombre, ainsi qu’une femme femme agenouillée, les mains
sur la poitrine, implorant leRoi Salomon.
Source : Considéré comme « Sage parmi les hommes », Salomon se rendit populaire
en début de règne par ses jugements pleins de sagesse. Il avait d'ailleurs demandé à Dieu de
le munir d'un cœur qui sache écouter. Le Premier livre des Rois (chapitre 3, versets 16-28)
raconte ainsi le différend qui opposa deux femmes ayant chacune mis au monde un enfant,
mais dont l'un était mortétouffé. Elles se disputèrent alors l'enfant survivant. Pour régler le
désaccord, Salomon réclama une épée et ordonna : « Partagez l'enfant vivant en deux et
donnez une moitié à la première et l'autre moitié à la seconde ». L'une des femmes déclara
qu'elle préférait renoncer à l'enfant plutôt que de le voir sacrifié. En elle, Salomon reconnut
la vraie mère, et il lui fit remettre le nourrisson.Alors « tout Israël apprit le jugement
qu'avait rendu le roi, et ils vénérèrent le roi car ils virent qu'il y avait en lui une sagesse
divine pour rendre la justice ». Ce célèbre épisode de la vie du Roi Salomon a donné lieu à
l'expression « jugement de Salomon ».

Valentin a choisi de représenter le moment où le Roi Salomon prononce sa sentence. Il
désigne l’enfant du doigt tout en donnantordre au soldat qui s’est déjà saisi de l’enfant de le
couper en deux. C’est à ce moment que la mère se tenant à sa droite se recule et fait un geste
d’imploration pour ne pas que l’enfant soit coupé en deux. C’est un moment bouleversant et
le peintre va s’intéresser à l’émotion que crée chez les personnages, la ruse du Roi.
Problématique : comment Valentin de Boulogne, en restant fidèle à...
tracking img