Jules ferry

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (392 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La « gambie » se fout royalement du Sénégal. Pff !! Le citoyen lambda que je suis n’y comprend nada. Que craint notre gouvernement pour rompre tout bonnement nos relations diplomatiques avec ce« cool fine » gambien. Et ça sera pas la première fois qu’on en arrive a ce point. Rappelez-vous en Aout et Septembre 1989 le président Abdou Diouf avait rompu tout relation avec ce « cool fine » eninstaurant un blocus économique et la fermeture de nos frontières. Parmi les causes qui ont menés à cette situation, on peut citer : la non extradition de rebelle du Mfdc arrêté en sol gambienne.
Et20 ans plus tard la situation est devenue plus grave la Gambie arme les rebelles. Et le gouvernement sénégalais joue les borgnes en voyant la faute iranienne mais pas celle gambienne. Le Nigérian’a-t-il pas révélé à la mission sénégalaise que les armes étaient destinées au Mfdc via l’adresse du président Yaya Jammeh. La Gambie a une dent contre le Sénégal et surtout contre le président Wade n’étaitil pas accusé en 1988 d’avoir participé à un complot visant à déstabilisé le président d’alors. A cela s’ajoute le comportement d’Abdoulaye Wade envers Yaya Jammeh. Tout le monde sait que malgré lesapparences de père et de fils, en réalité Wade n’a jamais caché qu’il sous estimé les capacités intellectuelles de Jammeh du fait de ses études pas très poussé.
Sur le plan économique il serait bonse demander quel sont les enjeux d’une rupture avec ce munis encastré dans la gueule du lion ? Si on fait appel à l’histoire la Gambie avait bien plus souffert que le sénégal lors de la crise deaout-septembre 1989. Durant cette période non seulement la Gambie ne fut pas approvisionné en gaz et lubrifiant mais aussi les recettes qui découlés de la traversée transgambia avaient largement baissé. Eton sait bien cette traversé contribue fortement à l’économie gambienne.
Mais il serait aussi bon de se demander pourquoi le gouvernement continu a faire les yeux doux au « cool fine » ? Eh...
tracking img