Jules supervielle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (562 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Supervielle (Jules)
(1884-1960)
Poète et dramaturge français.

Issu d'une famille de banquiers d'origine basque, Jules Supervielle naquit à Montevideo en 1884. Très vite orphelin quand sesparents furent emportés par le choléra, il fut élevé par des membres de sa famille d'abord en Uruguay, puis fut envoyé en France. La perte de ses parents influencera sa sensibilité et lui inspirera desoeuvres sur les thèmes du manque, de l'absence et de la mort.

Une fois en France, le jeune Supervielle - qui parlait le français, l'anglais, l'espagnol et le portugais - découvrit les poètes dudix-neuvième siècle comme Alfred de Vigny, Leconte de Lisle ou Victor Hugo. C'est ainsi que ses premiers poèmes furent d'inspiration clairement parnassienne. Après avoir effectué son service militaire, ildécrocha une licence d'espagnol à la Sorbonne et revint en Uruguay. Il s'y maria l'année suivante avec Pilar Saavedra. Son amour pour Pilar lui inspira le recueil « Comme des voiliers » (1910). Ilretourna à Paris par la suite, mais continua à faire des fréquents voyages en Amérique Latine.

Il publia « Poèmes : voyage en soi, paysages, les poèmes de l'humour triste, le goyavier authentique » en1919. Dédiés à sa mère, ces poèmes créent des images de paysages terrestres et maritimes, d'arbres, de plaine et de montagnes vus à travers les yeux du poète-voyageur. Il trouvera cependant sa vraievoix poétique avec « Débarcadères » (1922). Désormais bien installé dans le milieu littéraire parisien, il devint l'ami de Paul Valéry et de Henri Michaux, publia les recueils qui, dans la lignée de «Débarcadères », continrent ses meilleurs poèmes : « Gravitations » (1925), « Le forçat innocent » (1930) et « Les amis inconnus » (1934).

Dans le même temps, il écrivit également de la prose, avec «L'homme de la pampa » (1923), roman d'une extrême inventivité, « Le voleur d'enfants » (1926) et « Le survivant » (1928).

Supervielle était en Uruguay lorsque la seconde guerre mondiale éclata,...
tracking img