Jurassic toys

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1217 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I) Analyse du marché du jouet via la matrice PESTEL

II) Analyse de la concurrence à travers les 5 forces de Porter
III) Les différents groupes stratégiques présent dans l’industrie du jouet

IV) Analyse du problème et préconisations

2

olitique
   

Stabilité des pays producteurs Main d’œuvre massive en Chine Protectionnisme inscrit dans les mœurs Quotas d’importation, refuscatégorique par les néerlandais les danois et les britanniques

3

conomique
      

Augmentation du pouvoir d’achat occidental (250 euros par enfant et par an) Copie des jouets occidentaux par les Chinois Un marché attrayant , non-saturé et rentable Augmentation des budgets de communication Renouvellement constant des gammes de jouets (jusqu'à 250 nouveautés par an ) L’asie , unemain d’œuvre peu onéreuse Prix instable du pétrole
4

ocioculturel





Les occasions ne manquent pas pour faire plaisir: fêtes calendaires , anniversaires etc. Une augmentation du pouvoir d’achat qui profite aux modes Influence de la publicité sur la consommation des enfants

5

echnologique





Une gamme de jouets plus vaste et des multimédias qui innovent Importanced’internet Une expertise qui fait techniquement ses preuves

6

cologique
 




Importance du recyclage Transport Utilisation des nouvelles matières moins polluantes Normes écologiques

7

égal
 




Libéralisation des échanges Forte demande de Licences d’exploitation Législation VS contrefaçon Exigence de sécurité et de qualité

8

 Intensité
  

de laconcurrence

Du « made in china » aux talons du « fabriqué en France » La délocalisation « forcée » La Chine , pépinière de nouveaux concurrents

9

 Des


(anciens) nouveaux entrants

Les anciens sous-traitants chinois (Hongkong et de la région de Shenzhen) des multinationales américaines s’émancipent. Une augmentation dûe , en majeure partie , à l’entrée de la Chine dans l’OMC(Organisation Mondiale du Commerce)

10

 Pouvoir


des clients

La majorité des clients est représentée par les grandes distributions mondiales. Cette dernière a , en effet , un grand pouvoir de négociation car en France pas moins de 50% des ventes se font par le biais de la grande distribution .

11

 Pouvoir


des fournisseurs





La main d’œuvre est peu qualifiée etabondante ce qui confère un faible pouvoir aux fournisseurs. Les grands groupes leader forment dans un même temps leur futurs concurrents Fort investissement dans la publicité télévisée: ex: Les fournisseurs de Toy’s’R’ us Forte concurrence des distributeurs généralistes.

12

 Produits


de substitution





Le nombre d’acteurs sur le marché du jouet est faible. Les 10 premiersfabricants de jouets détiennent 40% de part de marché mondial. Concurrence des fabricants de consoles de jeux vidéos. Grâce notamment à de nouveaux moyens publicitaires. Les fabricants de jouets classiques développent eux-mêmes des jeux vidéos.

13

 Rôle


des pouvoirs publics



1994,à la demande des fabricants Espagnols et Portugais l’Union Européennes souhaitent mettre en place desquotas d’importation sur les jouets produits en Chine. Le Royaume Uni et les Pays Bas ayant déjà choisi de sous traiter avec l’Asie refusent. Les pouvoirs publics ne parviennent pas à contrôler la totalité des importations de jouets. (afin de contrôler la qualité et la sécurité des jouets).

14

Fixer un niveau de prix non rentable pour les nouveaux entrants sur le marché.  Mettre en place unservice de veille pour réduire les produits de substitution basés sur les innovations  Consacrer une partie du budget à la communication pour faire face aux concurrents.  Multiplier les réseaux de distribution spécialisés pour répondre à la demande.  S’approvisionner auprès de nouvelles sources pour réduire le pouvoir de décision des fournisseurs

15



Les groupes stratégiques,...
tracking img