Juste le necessaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3214 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
sorerie par la trésorerie zéro, emprunter juste œ dont l'entreprise a besoin et pas plus) et de mieux communiquer auprès des investisseurs (qualité de l'information) ». Faire de bonnes prévisions est à la portée de toutes les entreprises, mais ces dernières ne s'en donnent pas toujours les moyens. Trop souvent encore, elles se contentent d'utiliser des tableurs, certes utiles, mais trèsconsommateurs de temps et sources d'erreurs de manipulation. Sans oublier que pour obtenir de bonnes prévisions, il faut introduire de bonnes données, fiables et à jour, dans des systèmes d'information intégrés. Il y a quelques mois, BearingPoint rappelait d'ailleurs - dans un précédent article(l)-, que la prévision de trésorerie était « une denrée périssable qui souffre de problèmes inhérents àl'activité commerciale de l'entreprise, à une gestion des encaiss~ments qui n'est pas toujours la priorité des forces de vente, à de trop nombreux litiges sur factures, à une exploitation insuffisante de l'expérience du terrain ». Le maillon faible étant la réactivité des acteurs à transmettre à la trésorerie Groupe les informations relatives aux variations quotidiennes. John Nicholas, du département GlobalPayments and Cash Management chez HSBC partage ce point de vue. Il estime que les trésoriers n'ont pas suffisamment d'influence sur les filiales, d'où un problème de mise en place de données précises et complètes.

Les prévisions, indicateur avancé de la trésorerie ?
Elles pennettent au trésorier d'accroître sa visibilité financière afin de pouvoir réagir plus tôt, plus vite et mieux. PourBrice Roche,il convient d'être vigilantssur plusieurspoints afin de faire de bonnesprévisions: «il faut d'abord,dit-il, avoir une même compréhensiondes tennes comme "cash-flow", "date de valeur", "nombre dejours clients (OSO)" ; il faut, ensuite,développerune culture du cash à l'intérieur de l'entreprise afin d'avoir desinfonnationsde qualité (l'infonnation vient desopérationnels,il faut donc lesmotiver car ils détiennentl'infonnation), améliorerlesprocessde remontéedesinformationsainsi que le systèmed'infonnation pour obtenir desmisesà jour régulières (éviter les ressaisies, sources d'erreur,en développantles interfacesentre systèmes et

en utilisantl'intranetdu groupe,...) et enfin,avoir un
processcontinu d'améliorationdes prévisionsen analysant les écartsentre le réel et la prévision».Selon une enquêteprésentéepar Eurofmanceà Berlin à l'automne 2005, les trésoriers y consacrent huit heures par semaine,mais...ne sont pas sûrs de leurs prévisions. Les méthode~employéesvarient selon les entreprises et également en fonction de leur activité propre. Par exemple, dans le secteur des biens d'équipement à cycle long, en matière industrielle, le chiffre d'affaires de l'année N dépenddes commandespassées N-l, de N-2... etc. (connues),mais il est très difficile de prévoir la date des paiements.A l'inverse, dans les biens de consommation,la prévision de trésorerieest plus facile lorsque l'on connaît les ventes, mais celles-ci peuvent changer rapidement avecla conjoncture.

Affiner la gestion du cash
Si la plupart des entreprises font des prévisions, le niveau de fiabilitéreste parfois sujet à caution, ce qui explique qu'elles n'utilisent pas le plus efficacement possible le cash dont elles disposent.Dans son baromètre d'août 2005,REL Consultancy(2) estimé à 373 a milliards d'eurosl'excédentde trésorerie enregistrépar les mille premièresentreprisesétudiéesen Europe. (En 2004, la trésorerie représentait 11,6%du chiffre d'affairesde cesentreprisescontre 10,1%en 2002). «Cette trésorerie devient donc excessivedans un contexte d'amélioration de situation bilancielle,de taux d'intérêt à court terme bas et de retour sur investissement plus élevé; ce n'est pas une gestion optimale» explique Marc Loneux, l'auteur de cette étude. De meilleures prévisionspermettraient d'affiner la gestion de ce cash. Et cela d'autant plus que deux éléments poussenten faveur du...
tracking img