Juste a temps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7045 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

A la fin des années 70, le système mis en place par Taylor et Ford dans une optique d’amélioration de la productivité commence à s’essouffler, du à l’impopularité de ces méthodes mais aussi, à cause d’un environnement économique rendu plus instable par la montée grandissante de la mondialisation. Cette dernière se caractérise entre autre, par une modification ducomportement des consommateurs devenus plus exigeants quant à la variété de produits, aux coûts et aux qualités, et par une croissance de la concurrence au niveau international.

Le modèle Taylorien-Fordien ne pouvant, dès lors, plus faire face se voit doubler par un nouveau modèle plus en adéquation avec la situation qui prévaut. Ce nouveau modèle est le système Japonais. Il se base sur unelogique de Juste-à-temps, et instaure de nouvelles mesures qui visent à combler les lacunes de l’ancien modèle, en mettant l’accent sur une politique de production de qualité et variée, et prône l’efficacité en réduisant le plus possible les gaspillages entrainées par l’activité.

Qu’est-ce donc que la méthode du Juste-à-temps ? Rappelez-vous ce que Jean de La Fontaine disait : « il ne fautjamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué », et bien, selon la méthode du Juste-à-temps, c’est le contraire : « ne pas tuer l’ours avant d’avoir vendu sa peau » car cela risque de faire du stock, et la peau peut s’abimer ! Mais plus sérieusement, le juste-à-temps correspond à cette méthode qui nous vient directement à l’esprit, qui est de fournir au consommateur le bien qu’il désire« juste » au moment où il le désire. Ainsi donc, on part du principe que la production correspond uniquement à la demande.

Comment alors fonctionne cette méthode, et quels sont les avantages apportés par son adoption dans une gestion de production. Nous étudierons plus en détail cette méthode et tout ce qui s’y rapporte, et nous finirons par donner une appréciation de son application dans ledomaine des Parcs Industriels Fournisseurs dans le secteur de l’automobile.

I. Le Juste-à-temps

1. Historique du JAT

Le juste-à-temps (JAT) ou appelé aussi Just in Time (JIT) est un concept développé au Japon dans les ateliers du constructeur automobile Toyota au début des années 70. Les concepteurs sont Taiichi Ohno, directeur de la production etvice-président de Toyota, et Shiego Shingi, qui a beaucoup fait pour sa diffusion dans les années 80. Le JAT aussi connue comme étant une politique de flux tendus ou encore de gestion par l’aval, est en fait un ensemble de techniques de gestion et une solution d’organisation face aux modifications affectant l’environnement actuel. Ce système apparait en Occident et notamment en France suites aux performancesde certaines entreprises automobiles japonaises, en effet, son introduction avait permis à la productivité des industries manufacturières du Japon, jusque là inférieure, de devenir plus de 40 % supérieure à celle de la France dans les années 80.

[pic] Shigeo SHINGO

[pic] Taiichi OHNO

2. Définition du concept

a) Le JAT

Selon Monden (1996) etSchonenberger (1982), il s’agit de « produire les éléments justes, dans les qualités justes, au moment juste ». Ce concept consiste donc, comme son nom l’indique, à produire des biens au bon moment, c’est-à-dire ni trop tôt, ni trop tard. Ainsi il faut donc obtenir :

• Le produit voulu
• Au moment voulu
• Dans la quantité voulue
• Dans la qualité voulue.

b) Le fluxtendu

Le flux tendu signifie que le flux des matières dans le système productif doit être le plus rapide possible, et le meilleur moyen de mettre en place cette rapidité est de tendre les flux par la demande c’est-à-dire, produire au niveau de l’amont que ce qui est demandé par l’aval, d’où la logique de production tirée.

3. Principes directeurs.

a. Principes de base...
tracking img