Justice constitutionnelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (346 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
la justice constitutionnelle est légitime jgu jgfyiuk hhggtt vchdt tu ntug crink nhfgt lffuyg rotggn La justice constitutionnelle confinée dans le cadre de la démocratie représentative et la présenteacception de cette dernière offrent un panel varié de questionnements. En effet, quel rôle peut jouer le maintien d’une Constitution comme norme suprême dans l’identification des gouvernés auxgouvernants ? N’y a-t-il pas risque, par cette suprématie, d’une atteinte à l’idée d’une « démocratie du peuple » et « pour le peuple » ?
Ces considérations font clairement apparaître deux champs enapparence contradictoires : la légitimation de la justice constitutionnelle comme institution régulatrice de l’identification des gouvernés aux gouvernants opposés, a priori, à son intrusion dans lesfondements et finalité de la démocratie.La justice constitutionnelle confinée dans le cadre de la démocratie représentative et la présente acception de cette dernière offrent un panel varié dequestionnements. En effet, quel rôle peut jouer le maintien d’une Constitution comme norme suprême dans l’identification des gouvernés aux gouvernants ? N’y a-t-il pas risque, par cette suprématie, d’une atteinteà l’idée d’une « démocratie du peuple » et « pour le peuple » ?
Ces considérations font clairement apparaître deux champs en apparence contradictoires : la légitimation de la justice constitutionnellecomme institution régulatrice de l’identification des gouvernés aux gouvernants opposés, a priori, à son intrusion dans les fondements et finalité de la démocratie.La justice constitutionnelleconfinée dans le cadre de la démocratie représentative et la présente acception de cette dernière offrent un panel varié de questionnements. En effet, quel rôle peut jouer le maintien d’une Constitutioncomme norme suprême dans l’identification des gouvernés aux gouvernants ? N’y a-t-il pas risque, par cette suprématie, d’une atteinte à l’idée d’une « démocratie du peuple » et « pour le peuple » ?...
tracking img