Kadoum

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1711 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La place de la musique chez les jeunes est un phénomène que l’on ne peut ignorer. A l’occasion de notre rencontre - débat, le thème des musiques populaires est pour nous le moyen de montrer le caractère indissociable de la musique dans la vie des jeunes. C’est aussi une tentative de comprendre mieux la « culture jeune ».
Après un bref panorama de la musique actuelle et son origine (blues,gospel, rock…) l’intérêt est d’étudier chez les jeunes les motivations qui orientent leurs goûts musicaux.
Premièrement, comment pourrait-on définir le terme de « musiques actuelles » ?
Parler de musiques actuelles revient à évoquer tout à la fois le jazz, le rock, le hip-hop, le reggae, la chanson ou encore la techno...
Le terme « musiques actuelles » est généralement associé à la culture jeune,elle-même systématiquement identifiée à la période de l’adolescence. Cette association est d’importance capitale.
L’adolescence correspond à une période de différenciation et de recherche d’identité. Il s’agit d’un travail de négociation entre le soi, l’individu et les autres groupes. L’adolescence est une période qui précède l’âge adulte, où l’on se construit une identité autour d’une « tribu »,d’un style musical.
Le partage d’un signe fait référence à une culture, une tribu, une famille. Les cheveux « rasta », les piercings, les vêtements en cuir sont tous des signes d’identification, le « look » renvoie à un comportement qui est parfois marginal, souvent provocateur. Ainsi la notion de « musiques actuelles » est d’abord associée à une culture, à une attitude non-conformiste, souventrebelle et contestataire. Déjà dans les années 60 le folk rock protestataire a eu ses stars : Joan Baez, Bob Dylan, Léonard Cohen – engagés dans la lutte contre la guerre du Vietnam. Aujourd’hui il n’est pas rare que les artistes s’engagent pour une cause politique ou humanitaire.
De quelle façon les médias peuvent-ils influencer les choix musicaux ?
L’écoute musicale a commencé à se spécifier et àse personnaliser grâce à des évolutions technologiques importantes. La radio portable connaît une véritable expansion dès 1954. Avant il était très difficile pour un adolescent d’écouter de la musique de manière personnalisée et intime. On était généralement dans le salon familial, et il n’y avait pas vraiment d’écoute personnalisée. Il y a eu ensuite le juke-box et le transistor. L’adolescent adonc pu avoir sa radio dans sa chambre, et ainsi commencer à développer des idées, des comportements et un style.
Les comportements liés à des écoutes musicales sont nés avec les médias, il est évident que les médias les influencent.
La télévision a eu la fonction de nous raconter ce que font les autres jeunes dans le monde et principalement aux Etats-Unis. Cela a créé tout un jeu d’imitations etde références communes. Les stars américaines sont devenues des stars mondiales bien avant qu’on parle de la mondialisation.
Aujourd’hui, pour la première fois dans l’histoire, la musique se regarde. Les chaînes musicales qui diffusent les clips vidéos véhiculent des modèles de tenues vestimentaires, de styles de danses, etc … Les artistes sur l’écran influencent-ils le comportement des jeunesjusqu’à leur « look » ?
Oui, la musique actuelle a aujourd’hui une image – hier c’était les cheveux longs, les blousons de cuir, aujourd’hui le style « Lolita » des « star-académiciennes ». Mais plus important encore, la musique est devenu un énorme business, un marché mondial. Il faut avoir le bon T-shirt, les baskets à la mode, bref le bon « look ». Et cela rapporte.
La musique est constammentprésente, dans la vie des jeunes. Pourquoi cette place prédominante ?
La réponse est très simple :
La musique fait partie des langages universels, et les codes qui découlent de ce langage permettent une très large interprétation et réception très profonde. Dans la musique c’est l’émotion qui prime. Ce n’est n’est pas un hasard si le thème principal de la chanson populaire est l’amour. La...
tracking img