Kandinsky

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1040 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Vassily

Kandinsky

1896-1944

Introduction



Kandinsky est né à Moscou dans une famille aisée et cultivée, après sa découverte de l’Impressionnisme, Monet le pousse à quitter ses études de droit et à se consacrer à la peinture à l’Académie des Beaux-arts de Munich en 1896. Il est l’inventeur de l’abstraction lyrique, l'art abstrait. Il est peintre et théoricien.

C’est avec sespremières œuvres abstraites de 1910 et 1911 la toile devient alors le lieu d’oppositions multiples de forces et de couleurs qui bouleversent l’espace.
Kandinsky a fondé avec Franz Marc l'Almanach du Blaue Reiter en 1911. En décembre de la même année, il organise la première exposition de la rédaction de l'almanach pour affirmer par les toiles de plus en plus grandes la dissociation de la peinture etdu sujet.

« Créer une œuvre c'est créer un monde ». « Ce monde n'est pas réel mais une invention ne répondant pas qu'à la nécessite interne au tableau » écrit Kandisky.
L'artiste souligne qu'il faut ne pas voir la nature mais à la vivre.

Je retrouve des similitudes avec Franz Marc, artiste que j'ai étudié lors de ma première analyse. Ce rapprochement concerne la couleur et la façon de voiret de ressentir émotionnellement la nature.

En 1910, couleurs et formes, déterminent des impressions particulières, véhiculent des sensations et des sentiments différents. Au bleu mystique et froid s’opposent le jaune chaud et agressif, le vert paisible, les différents silences des blancs et des noirs, la passion du rouge, couleurs qu’il met en relation avec ronds, triangles et carrés, lignesouvertes ou fermées. Le spirituel est du ressort de la peinture qui agit  directement sur les sens et sur l’émotion.

En 1921, critiqué pour ses actions – notamment pour le programme du Inkhouk, Institut de la culture artistique –, il part en Allemagne pour enseigner au Bauhaus.
Sa peinture est alors géométrique et colorée.

Le Bauhaus donnera la possibilité a Kandinsky de réaliser son projetde reconstruction d’un monde placé sous le signe du spirituel : il développera ses recherches dans la théorie comme dans la pratique, mais malheureusement il va devoir abandonner en 1933, puisque le Bauhaus sera fermé par les nazis en 1933 : Développement en brun est le dernier tableau peint en Allemagne, en août 1933.
Il reste le père de l’abstraction et a annoncé l’expressionnisme abstrait.Il s’installe alors en France, à Neuilly-sur-Seine, où il restera jusqu’à sa mort, en 1944.

Une centaine de ces œuvres, véritables symphonies riches en dissonances et en lyrisme, sont en exposition au Centre Pompidou.





Première partie

La toile que j'ai choisi est Jaune-Rouge-Bleu, 1925. Une huile sur toile de 128 x 201,5 cm.

C'est le retour à la ligne courbe et aux dégradés decouleurs. Cette toile a été conçu à Weimar de 1922 à 1925. Sa peinture devient géométrique. La peinture de Kandinsky renoue alors avec la ligne courbe, les dégradés de couleur nuancent à nouveau ses compositions. Jaune-rouge-bleu, est l’œuvre la plus importante de cette période.

Cette grande toile est un rectangle  aux dimensions parfaites évoquant la « divine proportion », elle tranche avecles formats plus exigus de cette période. Kandinsky veut à ce moment ouvrir la peinture non figurative aux possibilités d’un système formel qui dépasse celui du cercle et du carré où les constructivistes russes. Les couleurs primaires mélangées au noir et au blanc s’opposent au couple exclusif noir et blanc.

Le fond est clair et composé de nuages colorés qui se chevauchent : violet vert jaunebleu ciel. A gauche une dominante de jaune et striée de lignes fines parallèles et en forme de rayons de figures géométriques, cercles demi-cercles carrés, rectangles trapèzes. A droite une zone sombre à dominante bleu et rouge ou se chevauchent de manière plus compact : carrés, losanges, rectangles, damiers, figures contournées. En diagonale, une épaisse lignes sinueuses noires traverse l’œuvre...
tracking img