Kant qu’est-ce que s’orienter dans la pensée

| |
|Exposé oral |
|Kant Qu’est-ce que s’orienter dans la pensée ?Commentaire |
|philosophique de Kant : |
|première partie, sous partie A : ligne 1 à ligne 26 |

Dans ce premiermouvement du texte, allant de la ligne 1 à la ligne 68, Kant s’intéresse aux obstacles liés à l’idée de progrès de la raison. En effet, pour lui tout homme possède une raison mais celle-ci ne parvient pasimmédiatement à la réalisation de ses dispositions. Elle rencontre des obstacles extérieurs, la contrainte civile et la religion, donc la censure intellectuelle, objets d’une première sous-partie.C’est parce que la vocation de la raison réside dans la pensée, qu’il paraît intéressant à Kant, pour établir les offenses faites à la raison, d’essayer de comprendre en quoi, la vie en société menacedonc notre liberté de penser. Tout d’abord, la liberté de penser s’oppose à la contrainte civile, contrainte exercée par une autorité extérieure qui détient le pouvoir sur le peuple. Mais commentpourrait-on dans une société nous empêcher de penser ? Il est vrai que la société peut appliquer une censure de la liberté d’expression, c’est-à-dire, comme le dit Kant à la ligne 2, interdire « la libertéde parler ou d’écrire », mais il n’a jamais été question d’interdire la liberté de penser. Mais en nous enlevant ces moyens de communication, n’impute t-on pas finalement notre liberté de penser ? Eneffet, quelles sont donc les conditions nécessaires au plein usage de la pensée ? Comme le dit Kant à la ligne 8, la pensée n’est pensée que dans la mesure où il existe « une communication réciproquede nos pensées ». Une pensée ne peut-être considérée comme pensée que dans la mesure où il y a un échange entre deux personnes au minimum de leur pensées, c’est cet échange qui leur permet dès...