Kant l'insociable sociabilite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1995 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DOCUMENT RÉSERVÉ AUX SURVEILLANTS

Transcription des documents audio
NB : L’enregistrement sur cassette comporte l’ensemble des consignes ainsi que les temps de pause entre les écoutes. Le surveillant ne doit donc pas intervenir sur le magnétophone avant la fin de l’épreuve.

[Mise en route du magnétophone]

DALF C2 épreuve orale collective Vous allez entendre deux fois un enregistrementsonore de 15 minutes environ. Vous écouterez une première fois l’enregistrement. Concentrez-vous sur le document. Vous êtes invité(e)s à prendre des notes. Vous aurez ensuite 3 minutes de pause. Vous écouterez une deuxième fois l’enregistrement. Vous aurez alors 1 h 00 pour préparer votre intervention. Cette intervention se fera en 3 parties : • présentation du contenu du document sonore •développement personnel à partir de la problématique exposée dans la consigne • débat avec le jury. Première écoute Le journaliste : Chers auditeurs, bonjour, nous nous retrouvons aujourd’hui dans le studio de votre émission culturelle préférée, « Un monde des idées », pour poser à nos invités une question que vous vous posez tous : « l’école doit-elle tout enseigner ? ». Avec nous ce soir pour tenter derépondre à cette question plusieurs personnalités, tout d’abord M. Jean Cruchon, Inspecteur de l’Education nationale et auteur d’un ouvrage sorti aux éditions « éducation », « le miracle de l’école » ; M. Cruchon bonsoir. Mlle Marie-Paule Lesueur, lycéenne au lycée Henry Wallon de La Courneuve en banlieue parisienne, bonsoir, et Mme Polanque, sociologue, anthropologue et spécialiste du mondeéducatif. Alors j’ai envie de vous poser une première question, l’école a-t-elle aujourd’hui la même fonction qu’hier ? Mme Polanque. Mme Polanque : Non, bien sûr que non. L’école n’a plus la même fonction qu’hier parce que le monde a changé. Lorsque Jules Ferry instaure l’école laïque, gratuite et obligatoire pour tous, nous sommes à la fin du XIXe siècle, dans un pays en pleine expansion économique, unpays colonialiste qui fait sa Révolution industrielle mais qui reste encore très rural. Cette école avait une vocation première, peut-être non avouée, celle de finaliser l’unification du pays. Il s’agissait avant tout de franciser la République, de faire en sorte que tous les petits Français parlent français. Le journaliste : Vous voulez dire que l’on ne parlait pas français en France ? Mme P :Absolument. L’unité linguistique était loin d’être faite. Les Bretons parlaient breton, les Occitans occitan et les Corses corse. Le journaliste : Mlle Lesueur, vous qui êtes toute jeune, vous saviez cela ? Mlle Lesueur : Non je savais pas, mais de toute façon je crois pas que l’école serve à ça. Mme P : Vous ne croyez pas mais je peux pourtant vous assurer que c’était l’une des préoccupationsmajeures du ministère de l’Education de l’époque. M. Cruchon : Je ne peux pas vous laisser dire cela, Madame. L’école de la République qui a été fondée au XIXe reste aujourd’hui extrêmement actuelle, et on ne peut pas dire qu’elle a simplement servi à franciser les Français. Laissez-moi vous dire d’abord que beaucoup de gens parlaient français ; n’oubliez pas que le français s’est imposé comme languede l’administration au XVIe siècle, au traité de Villers-Cotteret. Mme P : Oui, c’est vrai, mais qu’est-ce que ça change ?

DALF C2 - Sciences / Lettres et sciences humaines

Page 1 sur 3

DOCUMENT RÉSERVÉ AUX SURVEILLANTS

M. C : Ça change que tout le monde au XIXe siècle était obligé de comprendre le français pour aller à la mairie, au service militaire ou encore pour lire la presse. MmeP : Mais entre eux les gens parlaient leur langue maternelle, je suis désolée. M. C : Bon, mais ce qui compte c’est que l’école de Jules Ferry c’est une école qui a introduit de nouvelles valeurs pour l’époque, des valeurs qui fondent notre société aujourd’hui et qui sont directement héritées de l’esprit des grands philosophes. Respect des droits de l’homme, laïcité, égalité… C’est cela le...
tracking img