Kant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3240 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Kant, Anthropologie du point de vue pragmatique, I, 1.

Introduction du texte

Dans ce texte, kant, philosophe humaniste définit la conscience de soi comme la condition de possibilité de toute représentation. Il élève l'homme au centre du monde et de l'univers, étant le seul être vivant à disposé de la conscience et surpassant de ce fait tout autres êtres vivants sur la terre. Dans cet écritl'auteur élabore la thèse sur la dignité de l'homme donné par la conscience et explique ce qui fait le propre de l'homme. Kant l'établit par l'intermédiaire de plusieurs arguments, tout d'abord il introduit le fait que la conscience de soi est le privilège de l'homme et fonde sa supériorité sur les autres êtres vivants. Ensuite que le langage est secondaire par rapport à la pensée de soi.
Nouspouvons alors nous demander ce qu'est la substance de l'homme et ce qui le différencit des autres espèces animales. Nous étudierons dans une première partie que la conscience est le propre de l'homme. Puis, dans une seconde, le caractère secondaire du langage par rapport à la pensée de soi. Ensuite, dans une troisième, le passage de l'homme au stade de la pensée (usage linguistique de la premièrepersonne du singulier ) qui introduit un changement décisif dans son développement. Enfin, dans une quatrième, nous nuancerons cette thèse, en introduisant son côté superficielle et le manque de nuances de la part de l'auteur.

Tout d'abord, Kant explique que la conscience est-ce qui constitue l'essence de l'homme, il la définie comme étant la faculté de se rendre compte de ce qui ce passe ensoi ou hors de soi. C'est à dire tout ce que l'on perçois à l'intérieur ou tout ce qu'on pense et renssens intérieurement. Donc, selon Kant avoir conscience de quelque chose c'est percevoir, être au contact de quelque chose en s'en formant une image mentale. Par l'intermédiaire de la conscience, Emmanuel Kant en tant que philosophe humaniste, élève l'homme au-dessus de " tout les autres êtresvivants sur la terre. Pour lui, elle le distingue de tout les autres espèces animales terrestres, l'homme n'est donc pas déterminé par ses actes comme les animaux qui sont eux en revanche détreminé par leurs intinct. Il devient donc responsable de ses actes car il a conscience de ce qu'il fait. L'être humain dispose donc du libre-arbitre, qui définit la faculté de se déterminer à agir selon sa seuleraison et non selon son instinct, ce qui fait de lui une personne, étant dôtée d'une conscience, capable de penser, d'agir et de réfléchir par lui-même et étant autonome: " Il est par là une personne".
Ensuite, celui-ci attribut, une dignité à l'être humain, du fait que l'homme est une personne à qui on confère une valeur absolue. En effet, du fait de la possession d'une conscience, chaque personnesest irremplacable et possède une égale dignité entre chaques êtres humains doués de conscience. Kant à ce passage introduit le principe que tout les hommes sont égaux et que toutes les personnes ont droits ont respect car le non-respect d'une personne revient à lui enlever sa dignité, ainsi que de la considérée comme une chose et non comme une personne. La conscience est donc ce qui constitue ladignité de la personne. En effet, la personne s'oppose ici aux êtres vivants dépourvus de raison, comme les animaux. Mais surtout, aux choses, être une personne, pour Kant, c'est ne pas être une chose. Or les choses sont relatives, et ne peuvent avoir une dignité. Puis, on peut les échanger les unes contre les autres, en donner un équivalent. Car on peut toujours remplacer une chose par une autre.Pour finir, l'homme est une personne d'un rang et d'une dignité incomparables, par rapport aux choses, en raison de sa capacité de penser. Cependant, Kant, contrairement à Freud ou à Pascal, ne fait ni mention du caractère naturel de l'homme, ni de la faiblesse de l'homme.

Ensuite, Kant introduit la dimension secondaire du langage par rapport à la pensée de soi. En effet, le langage qui...
tracking img