Kant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1092 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Explication de texte : texte de Kant

Questions :

I) Introduction

a) Á quelle thèse conduit cette distinction ?

Cet extrait de texte de Kant, a pour théme général : notre connaissance bati sur l’expérience et les témoignages sur l’autorité d’autrui. Lorsque nous ne pouvons pas faire nous même l’experience ni le comprendre, le fondement de nos jugements ceux basent sur l’autoritéde la personne.
Cela nous amène à la problématique suivante les expériences réaliser par les savants sont t’elles irréfutables ou sont-elles une ouverture qui nous permet de fonder nos jugements ?
Lorsque d’un savant a exposé la solution à un problème il n’est pas impossible que celle-ci soit fausse. Enfin elle peut bien au contraire être le début de la solution finale.
Les experiences déjàréalisées nous permettent de fonder nos propres jugements ou de donner notre assentiment à la solution trouvée par les physiciens et à bâtir nos connaissances sur ces faits.

b) les étapes de l’argumentation.

Ce texte se divise en trois étapes argumentatives. De la ligne 1 à 5, l’auteur nous montre que certaines connaissances ont recours à « l’autorité d’autrui ». Cependant, de la ligne 5 à 9il nous dit que les connaissances rationnelles tant qu’a-elle s’oppose à toute autorité. Puis de la ligne 9 à 12, il affirme que les hommes se laissent trop impressionnés par les arguments et l’autorité d’autrui.

II) Expliquer

a) «  nous ne nous rendons ainsi coupables d’aucun préjugé »

Notre connaissance est basée sur l’autorité d’autrui. En effet, nous ne pouvons pas nous-mêmes fairel’expérience de tout ni le comprendre par nos propres moyens. Mais nous ne nous rendons coupables d’aucun préjugé car on étudie la solution au problème et on cherche à l’approfondir autrement dis on la valide. Nous pouvons nous appuyer sur la thèse d’autrui et apporter la notre sans pour autant être coupable d’un préjugé. Les hommes savants peuvent voir leurs hypothèses réfutées par un autresavant par exemple, dans le texte de Karl Popper lorsque qu’il considère l’hypothèse de Galilée comme modèle qui a réfuté celle d’Aristote qui est que « la vitesse naturelle d’un corps plus lourd est supérieure à celle d’un corps plus léger ». Les arguments déjà émis nous permettent de fonder nos propres jugement sur le sujet, soit nous donnons notre assentiment c'est-à-dire qu’on approuve et que noustenons pour vrai l’argument exposé par que nous penchons à suivre l’autorité des grands hommes car ce qui nous est présenté est grand. Les grands hommes ont apportés un grand nombreux d’arguments qui ne sont pas irréfutables. Toutefois, nous pouvons très bien nous servir de cet argument pour fonder le notre sans se rendre coupable d’aucun préjugé.

«  alors nous admettons ces connaissancescomme simple préjugé »

Si nous admettons ces connaissances comme simple préjugé c’est parce que nous n’avons pas pris la peine de faire nous même ce raisonnement, alors que nous avons le pouvoir d’en juger.
Par exemple en classe de mathématique qu’en notre professeur nous donne le résultat il ne faut pas le croire sur parole mais refaire ce raisonnement car nous en avons le pouvoir. Il ne fautpas croire toute vérité tant qu’on ne les a pas vérifiées. En effet, si elles sont vraies alors nous avons le pouvoir de refaire ce raisonnement.

b) «  c’est de façon anonyme que valent les vérités rationnelles »

Les vérités rationnelles n’appartiennent à personne. Effectivement, chacun a le pouvoir de les reconstituer. Il faut souligner le fait que ce sont des vérités les plus importantcar ceux des propositions valable en tout lieu et en tout. Par exemple, si je dis : « il fait beau » cela est vrai n’import où à n’import quel endroit cette vérité est universel cependant, maintenant si je dis « il fait beau à Beauvais aujourd’hui » cela n’est pas vrai tout le temps et en tout lieu car le lieu est prisé dans la phrase mais le temps non la phrase peut avoir était dise ou écrire il...
tracking img