Karl marx

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 40 (9978 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sociologie et conflit social:
Karl MARX ( 1818-1883)
Allemand. Philosophe. L'analyse de MARX est difficile car il n'est pas connu pour sa sociologie. Marx n'est pas sociologue. Au moment ou il ecrit, la sociologie n'est pas reconnu comme science.
Marx est un homme de science connu pour son apport à la philosophie et pour son apport à la science economique. De plus, MARX est egalement unmilitant. Il est d'avantage connu pour sa contribution au mouvement communiste.
Il faut donc chercher la sociologie de MARX, qui n'est pas evidente.
Sa sociologie est indissociable de sa fascination pour l'economie politique. Les principaux concepts sociologiques de MARX se resument dans l'articulation entre infrastructure materielle de la société et sa superstructure.
Le statut de la science deMARX ets incertain dans la mesure ou la science de MARX s'est toujours voulu revolutionnaire. Il ne s'agit pas simplement d'interpreter le monde mais egalement de le bouleverser, de le changer. La science de M est des lors theorique, mais surtout pratique. Son but n'est pas simplement de decrire ce qui est. Il cherche a transformer ce qu'il est.
Chez M. s'articule une visée scientifique (lematerialisme historique de M. est sous bien des aspects un determinisme: il veut degager des lois de l'histoire. Il veut montrer ce qui conditionne et determine la vie des hommes ) et une science de la liberté.
On a donc ici une tension entre determinisme et liberté: "Les hommes font leur propre histoire mais ils ne la font pas arbitrairement dans les conditions choisies par eux. Mais dans lesconditions directement données et heritées du passé".
==> Il y a chez marx une fascination à la fois pour l'economie politique et pour l'histoire.
Le Marxisme n'est pas simplement l'oeuvre de MARX. Il est egalement devenu reel: il a constitué le dogme, l'ideologie officiel d'un certain nombre de regimes. Le materialisme historique a ete aussi l'instrument idéologique de société totalitaire.
On va doncparfois lire l'oeuvre de MARX par rapport à ses regimes (cf:URSS).
L'oeuvre de MARX est donc a analyser avec des pincettes.
Moments essentiels de MARX: Le printemps des peuples et l'episode de la commune de paris.

I. Introduction generale au materialisme historique:
Cette sociologie de MARX doit emerger de sa conception de l'histoire. On va tenter de degager la sociologie de MARX atravers sa vision de l'histoire.
A. La genese du marxisme
Quels sont les auteurs qui ont le plus marqués l'oeuvre de MARX? Quels sont les deux obsessions de Marx (une certaine conception de l'histoire te une certaine conception du travail ).
1. De HEGEL à MARX: Une conception materialiste de l'histoire
Marx est d'abord philosophe. Cette philosophie de MARX marque tous ses premiers ecrits. L'oeuvrede MARX a cette epoque est marquée par la grande figure qui impregne tous les auteurs à cette epoque: Hegel.
La philosophie de Hegel succede celle de KANT. Comme celle de KANT, sa philosophoie participe de la phiolosophie des lumières; elle defend un double creneaux: celui du progrés ( les societes humaines se dvp dans la perspective d'un progre ) et celui de la raison ( l'identite progresse àmesure que la raison progresse ).
Ce qui illumine les hommes, ce sont ces lumières de la raison ( laufklärung ).
Le progre de l'humanité, c'est le progré de la raison.
De plus, il y a un lien entre raison et liberté: plus de raison c'est plus de liberté.
"Ais l'odace de faire usage de ta propre raison", deviens majeur, pense par toi meme.
De ce point de vue la, la philosophie de HEGEL estl'heritiaire de la philosophie des lumieres.
Une partie essentielle de sa philo est consacré à l'histoire. Selon lui, l'histoire de l'humanite à un sens:. L'histoire, c'est la réalisation de la raison. A mesure que l'histoire avance, la raison progresse. L'histoire des hommes s'achevera pour Hegel (et elle est en train de s'achever ) lorsque la raiosn gouvernera le monde.
En ce sens, on est guere...
tracking img