Karl marx

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1967 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier 3 : Karl Marx

Karl Marx (1818-1883) historien, sociologue, journaliste, combattant politique mais surtout économiste, écrit dans la 2nde moitié du XIXème siècle. Cette période est caractérisée par l’émergence dans la nouvelle société issue du développement industriel et connaît une montée rapide des effectifs ouvriers qui s’accompagne de tensions. L’importance de la question socialeengendrée par ces mutations porte alors sur les salaires, les conditions de travail, l’intervention de l’Etat, la propriété privée des moyens de production, les modalités de production, les modalités de répartition de la richesse. En effet, la richesse produite augmente alors que les conditions de vie des ouvriers ne s’améliorent pas, leur donnant ainsi une impression de paupérisation. Parallèlementà la monté du capitalisme, il y a une conscience de classe ouvrière qui se développe et s’organise à travers l’action syndicale, les grèves et l’action politique. C’est donc dans ce contexte que Marx publie son principal ouvrage, Le Capital, paru en 1861. Face au dysfonctionnement du capitalisme libéral, il propose une analyse scientifique du système capitaliste pour faire apparaître sescontradictions. Selon Marx, les économistes classiques ont oublié la dimension historique du capitalisme. Aussi convient-il de faire une analyse historique des modes de productions et de s’intéresser aux antagonismes entre rapport de production et force productive. Le mode de production se définit, selon lui, par la coexistence de deux éléments : -la force productive qui représente le rapport immédiat del’homme à la nature et se définit par rapport au nombre et à la qualité des travailleurs, aux moyens techniques, à un état de la science -le rapport de production : rapports de propriété sur les ressources matérielles et entre les individus qui participent à la production. Il s’en déduit des rapports sociaux d’exploitation : La classe qui ne possède pas sa force de travail doit la mettre auservice de la classe qui possède les moyens de production. De cette exploitation découle la lutte des classes. S’appuyant sur les travaux d’A. Smith et D. Ricardo Marx rompt avec l’économie classique. L’objet fondamental des classiques réside dans l’analyse des prix et de la répartition. En général, les classiques présupposent une série de catégories : valeur, marchandise, profit, salaire, … qui sontdirectement tirées de la réalité de la société capitalistique : données naturelles. La démarche de Marx, elle, consiste à poser l’existence de ces catégories comme problème : comment les produits du travail sont socialement évalués en tant que marchandises ? Il s’agit donc de dégager la signification de la production des marchandises comme forme historiquement déterminée de la division sociale dutravail. Concernant le problème de la répartition du surplus, il ne s’agit pas seulement de découvrir des lois, mais avant tout de découvrir l’origine du surplus et donc de comprendre le processus à travers lequel la production des marchandises est en même temps reproduction sociale entre capital et travail et les antagonismes que représente ce rapport. Plus précisément, par quel mécanisme letravail permet-il l’accumulation du capital ? Après avoir étudié le phénomène de l’aliénation de l’homme par le travail, nous verrons en quoi l’échange marchand généralisé est le trait principal du capitalisme. Enfin, nous analyserons le mécanisme d’accumulation du capital à l’origine de la plus-value.

II. Pilier du capitalisme selon Marx : l’échange marchand généralisé La marchandise :

A. Lamarchandise : 1) Le double aspect de la marchandise : « La richesse des sociétés dans lesquelles règne le mode de production capitaliste s’annonce comme une immense accumulation des marchandises ». La marchandise est un phénomène privilégié car richesse=marchandises. Et marchandise= 1°) la marchandise est un objet extérieur qui par ses propriétés intrinsèques peut satisfaire un besoin directement...
tracking img