Karl

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (903 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La vérité est crainte par plusieurs, car elle demande beaucoup d’humilité et de courage. Pourtant, sans elle nous sommes plongés dans l’obscurité qui peut facilement prendre les allures de« vérités ». L’humain, animal rationnel pour certains, créature du divin pour d’autres, est, peu importe la définition qu’on peut lui donner, un être sensible. Cette sensibilité qu’il lui est propre prends quelquefois le dessus sur la seule chose qui fait de lui un être humain, sa raison. Mais est-ce vraiment la raison qui fait la nature d’un être humain? Selon Descartes oui, car pour lui l’être humain est une«substance dont toute l’essence ou la nature n’est que de penser» Or cette thèse n’est pas la réponse de tous les philosophes. Dans ce texte, je décrirais la conception de l’être humain selon deuxphilosophes Descartes et Rousseau, pour ensuite donner mon point de vue.

Avant même de commencer de parler de leur point de vue nous devrions donner des définitions des mots clés à propos de laconception de Descartes pour ne pas avoir de confusion à propos de ce sujet. La substance est définie comme une matière dont quelque chose est formé. L’essence ou la nature sont deux mots très proches quidésignent ce qui fait qu’une chose est ce qu’elle est.
Tout d’abord, Descartes était à la recherche de la certitude absolue. Ce dernier, avait vu les mathématiques comme un modèle parfait pour atteindrela vérité, car les mathématiques se reposent sur des démonstrations strict et fiable qui ne peuvent jamais se tremper. Descartes à donc crée un modèle appelait la «méthode cartésienne» pour que notreraison soit bien menée à la vérité. Ce modèle est fait à partir de quatre règles : l’évidence, l’analyse, la synthèse et le dénombrement. L’évidence la première règle que nous devons respecter étaitla plus dur, car nous devons trouver une évidence que nous ne pouvons pas douter. Donc, Descartes fait usage du doute pour arriver à la certitude. Cela veut dire il doute pour ne plus...
tracking img