Kennedy

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1606 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Q ui a assassiné Ke nnedy ?
Le 22 novembre 1963, John Fitzgerald Kennedy, qui effectue une visite à Dallas, est assassiné, officiellement par Lee Harvey Oswald. Un documentaire allemand affirme que John Kennedy a été assassiné à Dallas par Lee Harvey Oswald sur ordre des services secrets cubains. C'est la thèse du film de Wilfried Huismann intitulé "Rendez-vous avec la mort" qui doit êtreprésenté vendredi 6 janvier sur la chaîne publique ARD. Ce film relance donc la théorie du complot castriste qui avait déjà été envisagée peu après l’assassinat mais considérée comme peu vraisemblable. L’attentat de Dallas En ce vendredi 22 novembre 1963, John Kennedy, président des Etats-Unis depuis 1960, visite Dallas au Texas, étape de sa tournée en vue de sa candidature à la réélection l’annéesuivante. Le temps est splendide et le jeune président, accompagné de sa femme, prennent place dans une limousine décapotable, à l’aéroport de Dallas à 11 h 51

Comme le cortège arrive dans le centre ville,

des coups de feu éclatent : touché à la tête, Kennedy s’effondre dans la voiture. Il est alors 12 h 30. Ce sont trois coups de fusil qui ont été tirés du cinquième étage d’une maison proche duparcours officiel. Sur un film amateur, on peut constater la panique qui règne au sein du cortège.

Jacqueline Kennedy hurle en se penchant vers son mari,

puis essaye de récupérer à l’arrière de la voiture un fragment du crâne de son mari.

Un garde court vers la voiture et saute à bord pour protéger le Président mais il est déjà trop tard.

Une course folle s’engage vers l’hôpital où leprésident est admis à 12 h 38. Malheureusement, il meurt 30 minutes après l’attentat sans avoir jamais repris connaissance.

Juste après les détonations, un homme est arrêté. Il s’agit de Lee Harvey Oswald. C’est un ancien soldat du corps des marines. Il sera lui-même assassiné la veille de l’inhumation du président par Jacob Rubinstein, dit Jack Ruby, bien connu des services de police.

Lejeune John-John Kennedy, âgé de 3 ans, salut le cercueil de son père Oswald ayant été le seul acteur direct supposé de l’assassinat, les circonstances précises de la mort de Kennedy n’ont, jusqu’à aujourd’hui, jamais été officiellement élucidées. Les véritables responsables sont toujours restés dans l’ombre. L’arrestation de Lee Harvey Oswald Oswald travaillait à la bibliothèque située dans la ruede l’attentat. Il a quitté cette bibliothèque quelques minutes après l’assassinat. Lors de son arrestation, il clame son innocence. Cependant, les présomptions sont énormes. L’arme du crime, découverte dans la bibliothèque, lui appartient.

Lee Harvey Oswald qui sort du commissariat quelques instants avant de se faire assassiner par Jack Ruby Le lendemain, lors de son transfert en prison, ilest abattu par Jack Ruby, un tenancier de boîte de nuit, qui affirme avoir voulu venger le président. La mort prématurée du principal suspect laisse planer des doutes sur les circonstances exactes de l’assassinat mais surtout sur les motifs du tueur. Etait-il vraiment coupable et si oui, a-t-il agi seul ou était-il manipulé. Le film de Wilfried Huismann apporte, en s'appuyant sur le témoignage d'unenquêteur ayant interrogé Oswald, une nouvelle lumière sur ce personnage qui n'aurait pas été un solitaire névrotique mais un homme cultivé, capable d'humour mais fanatiquement anti-américain. Quand à Jack Ruby, le vengeur providentiel, étaitil lié à la Mafia comme cela a été supposé ?

Une chose est certaine, les mesures de sécurité semblent avoir été bien « légères » lors du passage ducortège le 22 novembre ainsi que lors du transfert du présumé tueur. Le rapport Warren Le nouveau président, Lyndon B. Johnson, nomme immédiatement une commission d’enquête, présidée par le chef de la Cour suprême, le juge Warren. La commission travaille pendant 10 mois. Les conclusions de la commission sont formelles : Kennedy a bien été assassiné par Oswald. Ce dernier a agi seul, par démence et...
tracking img