Kev adams

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1356 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ma mère. Le seul problème avec ma mère c’est qu’on a un peu mal choisie nos dates. C'est-à-dire que moi pendant que j’étais dans la crise d’adolescence, elle elle était en train d’arrêter de fumé.
Et donc moi ce que je faisais, comme je savais qu’une personne qui est en train d’arrêter de fumé, c’est quand même quelqu’un qui est assez a cran, et bah moi ce que je faisais c’était que tout étaitnickel a la maison, je faisais tout parfais pour qu’elle n’est rien a me reproché. Donc ma mère rentrée chez moi comme une personne normal qui est en train d’arrêter de fumer.
_Hummmmm ! Bonsoir.
Elle venait dans ma chambre.
_ Kévin t’as fait tes devoirs ?
_ Ouai !
_ T’as rangé ta chambre ?
_ Ouai !
_T’as mis la table ?
_ Ouai !
_ Putain de merde, ah je sais ! T’as mis de l’eau dansles plantes ?
_ Et ouai !
_ PUTAIN !!
D’ailleurs sa me fait pensée vous avez remarqué quand on raconte une embrouille ou une histoire qu’on a eu, une embrouille avec nos parents ou quelque chose, enfin une histoire qui nous est arrivé. Souvent ya ce mot qui arrive dans la discussion, et qui ne veut absolument rien dire, c’est « nin nin nin » ? Sa vous dit rien genre tu raconte a un copain a toi,que tu t’es embrouiller avec ta mère ? « Ouai et puis elle est venue dans ma chambre, et la elle ma dit ouai nin nin nin, Quesque tu veux ». « Nin nin nin » ? C’est étrange quand même ce truc, nan ? Moi la dernière fois j’étais assis sur le canapé, comme sa tranquille en train de regarder la télé, et la y’a une pub que j’aime bien qui passe je dis le titre de la marque parce que ça me plait,« Benenuts », ma mère qui passe derrière et elle me dit cette phrase que beaucoup de mère on déjà dut dire a leurs enfants :
_ Si tu connaissais tes devoirs aussi bien que les pubs… et bien on serait tranquille !
Alors moi forcement énervé je me lève et je lui dis :
_ Quesque tu connais a ma vie, nin nin nin, Quesque tu veux !
A ouai, et ma mère en parlant d’elle, la dernière fois je rentre chez moi,enfin je m’en rappel tous ça s’est des souvenirs, affamé de l’école, a cet âge la on est souvent affamé, c’est pour sa qu’on pèse 150 kilos, et je rentré souvant affamé chez moi et je faisais :
_ Maman, j’ai faim !
Et elle me répondait souvent cette phrase qui peut te tué un ados qui a faim, c’est :
_ Bah prend un yaourt !
Prend un yaourt ! Prend un yaourt ! Pendant longtemps, j’ai cru quec’était la solution contre la faim sans déconer. Je voyais des clochards dans la rue :
_ S’il vous plait yer faim !
_ Prend un yaourt mon pote, c’est ma mère qui la dit !

Ya a truc en France en générale, c’est que vous les adultes vous croyez encore, aujourd’hui, que la rentrée des classes c’est un jour merveilleux. Dans la tête de tous les adultes en France on croit que dans la tête desenfants, la rentrée des classes c’est un truc génial. « Mais attend t’es pas contend c’est la rentrée des classes ». Mesdames et messieurs, j’aimerais vous dire, franchement la rentrée des classes vraiment dans votre esprit, aujourd’hui, ça ressemble à ça :
_ C’est chammé c’est la rentrée, on va trop s’éclaté, putain Jena t’as trop changé, j’suis électrifié. You belechibop, tu vas travailler, oui cetteannée, sinon ta mère elle va tuée. You belechibop, tu vas vraiment, oui cette année…Bou.
Alors que ya quelque chose qu’il faut que vous sachiez vraiment, qu’aujourd’hui, de nos jours pensé le, pensé a vos enfants qui vont bientôt allez a l’école, a vos enfants qui sont a l’école, et a vos enfants qui on été a l’école dans les deux dernière années, aujourd’hui la rentrée des classes saressemble plutôt a ça :
_ Bordèle quand on passe la grille, c’est la rentrée des classes et des conneries, pas d’embrouilles man, pas d’hystérie donne ton portable si tu veux pas d’ennui, l’école c’est tout ce que je déteste…
Voilas c’était pour la rentrée des classes. Et a l’école ya pas que la rentrée des classes, ya les cours et moi si ya un truc que j’arrive pas c’est les langues. On...
tracking img