Keynes islm

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (789 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I)Le modèle IS-LM
1)L’équilibre du marché des biens et services : la courbe IS
2) L’équilibre du marché des biens et services : la courbe LM
3) L’équilibre IS-LM
4) Incidence de l’ouverture del’économie sur IS-LM

II)IS-LM et les politiques économiques
1) Politique budgétaire
2) Politique monétaire
3) Les limites des politiques économiques

INTRODUCTION

La théorie macroéconomiquemoderne a été élaborée par la synthèse d’éléments tirés des analyses Néoclassiques et Keynésiennes.
La présentation la plus connue est le modèle d’équilibre général IS-LM (I pour investissement, Spour épargne, L pour désigner les encaisses monétaires (liquidité) et M représentant l’offre de monnaie). Ce modèle présente le processus de détermination simultanée et indépendante du revenu national etdu taux d’intérêt.

La détermination de l’équilibre du marché des biens et services, l’équilibre réel, et de l’équilibre sur le marché de la monnaie fait apparaitre une variable commune : le tauxd’intérêt. A partir de cette liaison entre la sphère monétaire et la sphère réelle, deux économistes, J.R. HICKS et A.H. HANSEN ont mis au point un schéma qui montre l’ensemble des combinaisons tauxd’intérêt-revenu qui assure le double équilibre du marché monétaire et du marché des biens et services.

I) Le modèle IS-LM

Il faut noter que l’on se place ici en économie fermée.

1)Equilibre dumarché pour les biens et services : la courbe IS

Equilibre

Le modéle ISLM apporte d’emblée un point de vue macroéconomique, c’est-à-dire qu’il raisonne sur des agrégats. Ainsi, l’ensemble desbiens y est assimilé à la production nationale (le PIB) qui est évalué en unités monétaires. Cette production, Y, est formée de biens de consommation (notés C) dont les destinataires sont essentiellementles ménages, de biens d’investissement (I), dont les entreprises sont les principaux utilisateurs, et de biens (durables ou pas) dont fait usage l’administration, c’est-à-dire les dépenses...
tracking img