Kissenger: diplomatie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1195 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Conférence de Réalités Internationales
Henry Kissinger, « Diplomacy »
Henry Kissinger était ministre des Affaires étrangères pour les Etats- Unis entre 1973 et 1977 et jusqu’à 19 75 il gardait son poste de assistant au président pour les affaires nationales de sécurité, un poste il a commencé en 1969. Il était aussi un professeur à Harvard entre 1954 et 1971 et il gagnait le prix Nobel en1973 pour son rôle dans la fin de la guerre vietnamienne. Pendant qu’il était en fonction il était une figure controversé et même aujourd’hui il reste une figure controversé n’est pas seulement a cause de ses décisions quand il était en fonction par exemple le bombardement du Cambodge mais aussi pour son conseil au régime de George W. Bush avant et pendant la guerre en Iraq.
Dans « Diplomacy »,Kissinger veut démontrer comment le monde d’aujourd’hui était créé. Il commence avec une histoire généralisé avant donnant le lecteur une analyse en profondeur de la diplomatie américaine. Dans la première partie de cet ouvrage il examine l’histoire de l’Europe avant la Grande Guerre avec une emphase sur les diplomates et les politiques qui ne formaient pas seulement l’Europe du passé maisaussi l’Europe d’aujourd’hui. Il souligne l’importance de Richelieu qui est souvent nommé l e père du système des Etats-nations et l’idée de raison d’état où l’intérêt national est plus important que les autres considérations comme la moralité etc. et qu’il faut faire tous pour servir l’état. Il explique aussi l’importance de Bismarck et son Realpolitik et comment il avait une influenceprofonde sur l’histoire de l’Europe. Egalement il montre comment le Royaume Uni parfait le maintien de l’équilibre européen pendant les siècles et comment elle changeait ses politiques pour adapter aux nouveaux centres de pouvoir. Le système de Metternich, le rôle de la Russie et les rôles jouaient par les pays et diplomates divers avant la Grande Guerre sont tous examinés dans la première partie decet ouvrage.
Ensuite Kissinger étudie les raisons pour la première guerre mondiale et il montre comment la guerre était la conséquence des actions que les diplomates ont prises et aussi une conséquence du manque de diplomates avec le niveau d’habilite de Bismarck. Ensuite il examine la guerre, sa conclusion et le chemin à la deuxième guerre mondiale. Il montre la change en Europe du principe del’équilibre de pouvoir à le principe Wilsonian de sécurité collective Il continue a explique tous ses événements de la perspective des grands hommes, par exemple Churchill, De Gaulle, Franklin Roosevelt etc. Cette partie marque la transition du livre, cela change d’une généralisation de l’histoire du monde mais surtout l’Europe à une histoire détaillé de la diplomatie et politique américaine
Lecommencement de la guerre froide et comment le éviter sont les thèmes central du troisième partie et aussi la idée du ‘containment’ pour éviter la domination d’USSR. Kissinger étudie les choix différents qu’était ouvert aux États-Unis et explique les implications des politiques. Le déclin du France et le Royaume Uni comme grandes puissances et le rôle américain dans ce déclin est examinéégalement. Cette partie monte que les anciens grandes puissances ont fait passer le pouvoir aux Etats- Unis et dès que ici le livre prend compte seulement des actions d’Etats-Unis et ses relations avec des autres pays sauf pour par rapport à la division d’Allemagne.
La dernière partie de cet ouvrage démontre les politiques de l’USSR et les Etats-Unis qui ont contribué à la chute de l’USSR.Kissinger étudie le monde unipolaire et les prospects pour l’avenir .
Critiques
Il n’est pas surprenant que cet ouvrage ait beaucoup de admirateurs et beaucoup de détracteurs qui sont souvent divisée entre eux qui aimaient les politiques de Kissinger et eux qui n’aimaient pas ses politiques. Kissinger est connu de vouloir une présidence impériale qui n’est pas contraint par l’opinion...
tracking img